Tom, chasseur de fantômes de Cornelia Funke

Quand Tom se retrouve dans la cave nez à nez avec un fantôme, il prend ses jambes à son cou. Heureusement pour lui, une amie de sa grand-mère va lui donner des astuces pour s’en débarrasser. Armé de courage, il s’en va l’affronter, mais le fantôme lui apprend qu’il a été chassé de son habitation par un autre fantôme. Il va falloir faire preuve de perspicacité et d’audace pour permettre au fantôme de Tom de retrouver son ancienne demeure.

Frissons et rires sont au rendez-vous dans ce roman très mouvementé. A partir de 9 ans.

Justice pour Louie Sam de Elisabeth Stewart

97823647450870-2240182Ce roman, inspiré d’une histoire vraie, nous relate l’histoire d’un jeune garçon  vivant avec sa famille dans une communauté de colons à la frontière des Etats-Unis et du Canada.
Quand George Gillies découvre avec son frère le cadavre de son voisin, les soupçons vont très vite se porter contre un jeune indien prénommé Louie Sam.
Les habitants du village vont décider de rendre justice eux-mêmes et une expédition va s’organiser pour retrouver Louie. Cependant, Georges va se rendre compte que Louie n’est peut-être pas le vrai coupable.
Ce  superbe récit nous confronte avec l’histoire de l’Amérique du 19e siècle et met en avant les questions de justice et de haine raciale.

Eclipses japonaises de Eric Faye – 2016

eric-fayeCe roman nous invite à suivre le trajet de plusieurs japonaises enlevées par la Corée du Nord dans le but de former de futures espionnes. Après présentation des différents protagonistes, l’auteur réussit à tisser une toile fascinante au moyen des histoires personnelles de ses personnages (tous inspirés par des personnes réelles qu’il a même parfois rencontrées). Un sujet original dont l’ambiance m’a pourtant semblé familière. Plus d’une fois, j’ai songé à Ismaïl Kadaré, et pour cause : c’est Eric Faye lui-même qui a préfacé tous les tomes de l’œuvre complète du grand écrivain albanais. Retirez-en la trame « folklore et traditions anciennes » et l’on est ici dans un univers carcéral et autoritaire similaire à celui de Kadaré. La valeur de ce roman est réelle pourtant : il reste captivant tout en nous ouvrant les portes d’un pays et d’une histoire très lointains de notre vécu.

Et puis, finalement, certaines de ces destinées tronquées trouveront quand-même un peu de lumière au bout du chemin… Dommage, cependant, que ce roman ne soit pas un peu plus long : le sujet et le traitement qui en est fait le permettaient. De ce fait, la bibliographie en annexe est on ne peut plus judicieuse.

L’amie prodigieuse, tome 1 : Enfance, adolescence ; tome 2 : Le nouveau nom de Elena Ferrante – 2014 ; 2016 –

L'amie prodigieuseL'amie prodigieuse 2« L’amie prodigieuse : enfance, adolescente » et « Le nouveau nom » sont les deux premiers volets du roman-fleuve d’Elena Ferrante, qui comprendra quatre tomes. Cette saga italienne est une histoire d’amitié entre deux jeunes filles, Lila Cerullo et Elena Greco. Toutes deux nées à la fin des années 40, issues du même quartier populaire de Naples, ont un énorme potentiel de réussite scolaire. Très tôt, leurs chemins vont se séparer. Lila, la surdouée, quitte rapidement l’école pour travailler dans la cordonnerie familiale. En revanche, Elena, la besogneuse, soutenue par son institutrice, poursuit ses études. Chacune se bat à sa manière pour échapper à la soumission patriarcale et à la pauvreté des bas-quartiers.

Ce roman époustouflant est avant tout une photographie de tout un quartier, et plus généralement de l’Italie populaire des années 50 et 60, avec en toile de fond la Camorra, le parti communiste et le machisme méditerranéen.

Coup de cœur BD mars 2017

No longer heroine / Momoko Kôda, Delcourt, 2013-

Vous en avez assez des héroïnes de shojo* parfaites ? Plongez-vous alors dans la lecture de « No longer heroine » ! Ce manga met en scène Hatori, une jeune fille rêvant d’être l’héroïne de sa propre histoire d’amour … qui n’a hélas pas encore commencé ! Pourquoi donc ? Car l’homme de ses rêves et meilleur ami, Rita, est un incorrigible coureur de jupons. Indifférente à ces idylles éphémères, Hatori commence à s’inquiéter quand Rita se met en couple avec Adachi, l’intello de la classe. Refusant d’être reléguée au second plan, notre anti-héroïne se laisse aller aux pires mesquineries pour conquérir le cœur de Rita.

Bien que l’on retrouve les mêmes schémas présents dans beaucoup d’autres shojo (triangle amoureux, amour non réciproque etc.), « No longer heroine » apporte quelque chose de nouveau en mettant en scène un personnage principal détestable et attachant à la fois. Hatori est une adolescente assez complexe qui passe d’une émotion à une autre très rapidement, ses expressions du visage étant représentées d’une manière assez humoristique! Enfin, l’auteur fait également beaucoup de clins d’œil à d’autres mangas comme « Strobe edge » ou « Ashita no Joe », ce qui n’est pas pour déplaire.

*Le shojo est un type de manga qui cible plus particulièrement les jeunes adolescentes

Coups de coeur mars

Toc toc toc qui es-tu ? Nathalie Dujardin, Amaterra, 2012

toc toc qui es-tuA chaque page un œuf ! A pois, rayés, colorés, il y en a pour tous les goûts. D’abord petits, ceux-ci grandissent de page en page. Quels animaux s’y cachent ? Oserez-vous le découvrir ? Un livre cartonné à volets qui vous réserve bien des surprises ! Moment ludique et rigolo garanti à partager avec les plus petits !

 

 


 

Ne chatouille jamais un tigre !  /Pamela Butchart & Marc Boutavant, Nathan, 2015

Zélie est une petite fille qui n’arrive jamaisne chatouille jamais un tigre à tenir en place. Où qu’elle aille, quoiqu’elle fasse, il lui faut remuer, gigoter, s’agiter et surtout toucher à tout ! Un jour, la maîtresse
d’école emmène ses élèves au zoo et personne ne s’étonne quand Zélie commence à déranger les animaux dans leurs enclos. Voulant éviter la catastrophe, l’institutrice demande
à Zélie de ne jamais chatouiller un tigre. Zélie arrivera-t-elle à respecter ce conseil de la plus haute importance ? Un livre décoiffant à lire et à relire dès 5 ans !

 


L’inconvénient d’être un lapin et autres histoires / Bruno Gilbert, L’Ecole des loisirs, 2015

l'inconvenient d'être un lapinDans ce petit recueil de nouvelles, on part à la découverte des aventures de Grenouillette et Têtard, Renard, Lapin et trois Lérots…pour finir ! Avec poésie, Bruno Gilbert nous raconte les soucis de Lapin à trouver un déguisement, les problèmes vestimentaires de Renard, les péripéties de Grenouillette et Têtard pour acheter un violon à Paris, et enfin la difficulté pour les trois Lérots à choisir la couleur de leur maison.
Quatre contes animaliers, qui donneront envie à nos jeunes lecteurs de commencer à lire tout seuls…

 

 

 

Un éléphant pour le thé  / Linda Groeneveld, Magnard Jeunesse, 2015

un éléphant pour le théUne petite princesse vit seule dans un palais avec son père, un roi qui passe ses journées à travailler. Malgré la compagnie des laquais, elle s’ennuie et aimerait avoir un chien pour la distraire. Malheureusement, son père ne se décide pas à la satisfaire. Pire, il invite chez lui une baronne , bien décidée à réorganiser la vie au palais. Cela ne plaît pas du tout à la princesse et encore moins, quand elle apprend que son père veut se
marier avec la baronne. Heureusement, un mystérieux cadeau arrive pour le roi : un éléphant ! Grâce à lui, elle ne manquera pas d’astuces pour faire renoncer la baronne à son projet de vivre avec le roi.
Cette petite histoire drôle et pleine de fantaisie nous invite à d’agréables surprises au fil de la lecture. Dès 9 ans.

 

Le sourire étrusque de José Luis Sampedro

sourire etrusque-300x460Ce livre absolument magnifique évoque avec une infinie sensibilité les derniers mois de la vie d’un vieux Calabrais atteint d’un cancer. Lorsque s’ouvre le roman, celui-ci quitte son village natal pour rejoindre Milan où habitent son fils et sa belle-fille pour y subir des examens médicaux.
Ce sont alors deux mondes qui se heurtent, tant la vie rurale, faite de simplicité et obéissant à des traditions ancestrales, qui est celle du vieux, est éloignée de la société industrielle moderne qu’il découvre dans la grande cité italienne. Au-delà des aspects matériels, ce sont surtout les relations entre les individus qu’il ne comprend pas. Son plus grand désarroi naît de la façon dont son fils et sa belle-fille élèvent leur propre fils, Bruno, âgé de 13 mois, et qu’il rencontre pour la première fois.
Pourtant, le vieux va très vite nourrir un amour sans borne pour ce « Brunettino » : un amour tel qu’il n’en a encore jamais connu et qui va lui procurer les derniers, et peut-être les plus beaux moments de bonheur de son existence.
Pour cet enfant, il est prêt à rester dans cette ville qui lui est pourtant hostile. Et peu à peu, grâce à cette relation nouvelle, le regard qu’il porte sur le monde se transforme. Il fait aussi des rencontres. Ses souvenirs se mêlent aux expériences nouvelles pour donner une autre lecture de la vie et du monde.
Riche de rires et d’émotions, ce récit initiatique ayant pour héros un être au crépuscule de son existence insuffle espoir et enthousiasme, car il nous apprend que, jusqu’au dernier instant, la vie peut être découverte, amour et bonheur.