Arpentages féministes

Historiquement utilisé dans les cercles ouvriers anarchistes
du 19e s., l’arpentage est une méthode de lecture collective d’un ouvrage,
en vue de son appropriation critique, pour nourrir l’articulation entre
pratique et théorie. C’est une méthode qui vise à dés-élitiser la connaissance, se (ré)-approprier un savoir tout en partageant les idées et vécus du groupe. La lecture est singulière dans la mesure où elle restera partielle car chaque membre du groupe n’aura lu qu’une partie de l’ouvrage (pendant l’atelier du moins).

Gratuit – Inscription obligatoire par mail, téléphone (02/515.64.12) ou aux comptoirs de prêt

L’évènement d’Annie Ernaux

Jeudi 30 juin de 18h30 à 21h

L’occasion d’un banal examen dans un cabinet
médical replonge la narratrice plus de trente ans
en arrière, en janvier 1964, au moment de son
avortement clandestin. Si le souvenir apparaît
lointain, l’événement n’en est pas moins indélébile. A la fois égarée et démunie, pendant deux mois, la jeune femme d’alors a caché sa grossesse, à ses parents comme à ses amis proches, cherché désespérément une « faiseuse d’anges ».

Bernadettes Pivottes

Toutes les deux semaines, nos Bernadettes Pivottes nous font l’honneur de nous présenter une recommandation lecture chacune. Elles sont hautes en couleur et parfois même farfelues mais leurs avis sont toujours pleins de sagesse et après une lecture d’extrait·s vous n’aurez qu’une envie: dévorer les livres du jour!

Vous pouvez trouver tous les épisodes en ligne sur notre chaîne Youtube .

Prochaines dates : les 1er, 15 et 29 juillet

Lire dans les parcs

Comme chaque été, la BiblioXL s’associe au Centre de littérature jeunesse de Bruxelles pour vous faire découvrir de belles histoires en plein air, les pieds dans l’herbe !

Retrouvez nos conteur·euse·s au parc du Viaduc, les mercredis 6, 13, 20 et 27 juillet et 3, 17 et 24 août de 15h à 17h et sur le site Akarova les jeudis 7, 14 et 28 juillet et 4, 18 et 25 août de 15h à 17h !*

*En cas de forte pluie, les lectures se dérouleront à la BiblioXL les mercredis et dans le local Akarova les jeudis

Ateliers créatifs

Du 4 au 8 juillet et du 11 au 15 juillet de 13h30 à 16h30

Pour les enfants de 8 à 12 ans

Dans le cadre de StaycationXL, Image Fantôme propose des ateliers d’éveil artistique pour enfants avec les artistes plasticien·ne·s Benjamin Coosmans et Luna Haertjens comme artiste invitée pour les ateliers en néerlandais. 

Dans ces ateliers, on partage des savoir-faire, on éveille sa curiosité, on développe sa débrouillardise et surtout, on laisse libre cours à sa créativité. Le but étant de rendre accessible l’expression artistique, de développer sa sensibilité à travers des gestes plastiques et une large liberté d’expérimentation. Nous voulons permettre à l’enfant de s’exprimer au travers d’ateliers aux thèmes les plus divers: on dessine, on découpe, on colle, on grave, on assemble, on imagine, on découvre, on observe, on rêve, etc

Infos et inscriptions : https://www.imagefantome.be/staycationxl-2022

Atelier d’initiation au slam

Le 31 août de 9h30 à 16h30

Animé par Simon Rakovsky.

Une journée d’écriture slam à la bibliothèque d’Ixelles avec Zaïmoon. Si tu as envie d’écrire, d’apprendre à poser ta voix sur un texte ou sur un beat, alors cet atelier est fait pour toi ! Ici, on va prendre le temps pour aller chercher les mots, trouver leurs flows et les partager. L’atelier est fait pour les gens qui aiment écrire, mais aussi pour ceux et celles qui croient ne pas savoir écrire. Grace à des jeux et des techniques d’écritures, cet atelier te donnera les outils pour composer des textes en t’amusant !

Scène ouverte et concert

Le 31 août – Scène ouverte à partir de 18h30 – Concert de Zaïmoon à 21h

Animée par Simon Rakovsky.

Zaïmoon, c’est un conteur  qui vous transporte à travers les ruelles de Bruxelles. Ces petites histoires pleines d’humour vous dont découvrir la ville qui l’a vu grandir. Issu d’une famille éparpillée, un peu Autrichien, Slovaque, Français, Argentin, Russe, Polonais, Zaïmoon puise dans ces récits d’exils familiaux. c e s r é c i t s d’e x i l s fa m i l i a u x.

Le projet Zaïmoon, sur des textes de Simon Rakovsky accompagné par sa guitare et par Mateus Malcharek à la contrebasse, mêle le slam à la chanson française sur des notes de rumba, de klezmer et de swing.  

Livraison à domicile

Venir à la bibliothèque peut être difficile voire dangereux pour certaines personnes. C’est pourquoi la bibliothèque propose de livrer des livres au domicile des personnes qui ne peuvent pas venir les chercher elles-mêmes.

Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait en profiter ou si vous êtes dans ce cas, appelez-nous au 02/515.64.06 ou envoyez-nous un mail à bibliotheque@ixelles.brussels.

Ce service est réservé uniquement aux habitants d’Ixelles.

Question de genre(s)

Dans ce fonds vous trouverez des livres abordant les thématiques liées au féminisme, aux questions de genres et LGBTQIAP+ ainsi qu’aux discriminations liées à ces sujets.

Les livres sont repérables par ce logo, et se trouvent aussi bien dans notre collection adultes que jeunesse ! Afin d’inviter à une réflexion la plus large et variée possible, nous y avons inclus tous types de documents : essais et documentaires, mais aussi romans, recueils de poésie, albums, bandes dessinées… Bonne découverte !

Et le lien vers la bibliographie de coups de cœur.

Minuit ou presque de Rainbow Rowell

Ce petit roman nous propose deux histoires de rencontres, de discussions et de découverte.

La première, Minuits, c’est la rencontre de Mags et Noel un 31 décembre à une soirée chez une amie… Ce 31 décembre sera suivi de bien d’autres, d’habitudes et d’amitié. Jusqu’au 31 décembre 2014 : Mags se cache pour échapper à Noel et on va, à rebours, découvrir pourquoi.

La seconde histoire, Âmes sœurs, c’est l’histoire d’Elena. Elena est fan de Star Wars. Nous sommes en décembre 2015, le 7e épisode va bientôt sortir au cinéma et Elena veut marquer le coup. Elena est plutôt introvertie mais fan de Star Wars, grâce à son père et elle veut vraiment vivre l’émulation autour de cette nouvelle sortie. Elle décide donc de camper devant le cinéma durant deux jours avec tous les autres fans… Qui se limitent finalement à deux garçons. Elena restera-t-elle dans la file, va-t-elle voir le film tant attendu, va-t-elle aussi réussir à cacher son secret (un peu) honteux ?

Il s’agit donc d’un livre léger, dans le froid de l’hiver (parfait à lire quand il fait trop chaud, donc !!). Ce sont des histoires ordinaires, avec des personnages ordinaires mais Rainbow Rowell, l’autrice, réussi à insuffler de la magie dans ces petits échanges.

Après Eleanor & Park, retrouver cette plume des petites rencontres est un vrai plaisir !

Noémie

Lire la suite

En attendant Bojangles d’Ingrid Chabbert et Carole Maurel

Sous le regard émerveillé de leur fils, une couple danse sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, que la magie perdure, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

A l’occasion de la sortie du film (avec Virginie Efira et Romain Duris), Steinkis republie la BD parue en novembre 2017 adaptation du roman éponyme à succès d’Olivier Bourdeaut.

Du côté pile, c’est une adaptation littéraire et il est toujours difficile de condenser l’esprit d’un bouquin, mais les deux auteurs s’en sortent plutôt bien, avec un scénario dont l’esprit est respecté. Bien sûr, on aurait aimé plus de textes pour capter davantage la quintessence de l’œuvre, avec une voix off donnant les sentiments du petit garçon, qui assiste au délire fantasmatique de ses parents jusqu’à la déchéance de sa mère sans comprendre ce qui arrive, sans pouvoir aider ou aimer puisqu’il semble presque transparent dans ce trio, malheureusement, tristement transparent.

On a de l’espoir pour cette famille, leur projet de vivre comme bon leur semble, pour la fête et le plaisir, on voudrait que ça marche, on y croit. Et puis, l’auteur nous emmène de l’autre côté du rideau, de coté de la réalité médicale, sociale, institutionnelle et là, on déchante un peu mais on continue à y croire jusqu’à la fin. Un tel amour inconditionnel et partagé doit triompher, les étoiles et la musique ne jamais s’éteindre. Mais, ceux qui ont été amoureux le savent, tous les contes de fées ne se terminent pas toujours bien !

Du côté face, le dessin virevoltant illustre parfaitement l’atmosphère bohème du livre, avec une douce fantaisie, l’air insouciant des années 30′. Histoire (et même les traits des deux personnages principaux) qui n’est pas sans rappeler la vie de l’écrivain Scott Fitzgerald et de sa muse Zelda ou encore l’écume des jours de Boris Vian.

Une œuvre magnifique, émouvante, fraiche, subtile et pleine de vie. A lire et à rêver !

Tom

Lire la suite

La désolation d’Appollo et Christophe Gautier

Evariste a quitté la Réunion pour fuir le conformisme de sa vie avec Amandine. Il embarque sur le « Marion Dufresne » pour accompagner une mission scientifique dans les Terres australes et antarctiques françaises (Iles Kerguelen). La traversée, l’arrivée à Port-aux-français, tout avait bien commencé ; jusqu’à une expédition où le groupe est violemment attaqué.
Perdu au milieu de l’immensité d’un paysage glacé de cette île de la désolation, prisonnier d’une troupe de personnages hagards et brutaux, il va vivre son expérience physique et intérieure la plus extrême…

Surprenant ! Une lecture qui démarre simplement pour basculer vers une totale surprise scénaristique. Le résumé laisse présager le cœur de l’histoire mais pas la violence qui s’en dégage ! Un graphisme très contrasté renforçant une certaine tension dans le récit, insinuant une ambiance à la fois anxiogène et froide un peu à la manière de Charles Burns (Black Hole).

Les grandes cases aérées rendent néanmoins la lecture fluide et dynamique. Un bémol, on peut avoir un peu de mal à s’attacher au personnage principal, assez antipathique.

Une idée originale. La survie de l’espèce serait-elle possible par un retour à la simplicité ? Le scénariste pose un regard sur le survivalisme, sur les questions existentielles que l’on se pose souvent, sur la prise de conscience, puis la place de l’Homme, et de sa modernité envahissante qui épuise la planète. Dès lors, la préservation d’une espèce ne vaut-elle pas quelques sacrifices ?

Une bd qui vous laisse une marque sur la joue bien après sa lecture

Tom

Lire la suite

L’arrêt de bus de Nathalie Wyss et Juliette Lagrange

Voilà un album jeunesse comme je les aime ! Rempli de tendresse, aux personnages attachants et aux illustrations sublimes, parsemé de justesse.

C’est l’histoire d’un vieux monsieur, que personne ne remarque. Que personne ne voit assis là, sur son banc d’arrêt de bus. Un banc qu’il occupe pourtant chaque jour. Pour y vivre et exister.

Le passage s’y fait mais les gens n’y restent pas. Les bus arrivent mais toujours ils repartent.

Avec à leur bord, nombre de personnes qu’il aurait pu rencontrer. Avec qui il aurait tant voulu partager. Oh pas grand-chose pourtant ! Un petit bout d’parlote, un biscuit, une rigolade…

Si triste ce monsieur d’être si transparent.

C’est alors qu’un beau jour, va arriver quelqu’un. Pas tout à fait humain, pas si petit que ça. Mais qui fera beaucoup de bien à notre bon monsieur.

Un album sur la solitude que notre société fabrique, mais surtout sur les liens que l’on tisse et qui sauvent dans ces moments si compliqués.

Après tout, une trompe tendue ne vaut-elle pas mille câlins ?

Dès 4 ans

Anne-So

Lire la suite