Préférence système d’Ugo Bienvenu

« Chaque homme dans sa vie assiste à la fin d’un monde. » Et en 2055 ce temps est venu pour Yves, archiviste chargé de défendre de l’effacement les œuvres de notre patrimoine au profit de téraoctets de photos et vidéos de notre vie quotidienne. Car la place manque dans le serveur général, et pourquoi garder « 2001 » de Kubrick, s’il n’est que si rarement consulté ?

Une situation qui met Yves face à un terrible dilemme, car faire une copie de ces fichiers est passible d’une lourde peine…

Voilà un livre qui offre un récit aux nombreux rebondissements et interroge notre rapport à la culture et à la transmission dans une dystopie pas si lointaine. On y aborde aussi la place de l’intelligence artificielle d’une façon subtile et le dessin, qui pourra paraître froid, colle vraiment au sujet d’une façon dynamique et acérée.

Une belle découverte.

Grégoire (club BD)

Lire la suite

J’ai tué Adolf Hitler de Jason

Imaginez qu’un vieil homme vous demande de revenir 70 ans en arrière pour tuer Adolf Hitler, mais qu’à la moindre erreur vous risquiez de ne plus pouvoir rentrer… Eh bien c’est exactement ce qui arrive à notre héros, un tueur à gages laconique aux affaires pourtant florissantes, mais qui peine à donner un sens à sa vie.

Comme toujours chez Jason, un humour pince-sans-rire qui tombe juste, un don pour croquer l’absurdité de la condition humaine en quelques scènes, et ici, une bonne dose de suspense !

Un style minimaliste qui fait mouche et un ton qui plaira aux amateurs de Kaurismaki et autres boute-en-train venus du grand Nord.

Grégoire (club BD)

Lire la suite

Moi, assassin d’Antonio Altarriba et Keko

Enrique est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque. Spécialiste de la représentation de la cruauté, son expertise force le respect, et pour cause ! Car c’est aussi un assassin méthodique qui tente de sublimer sa pulsion en donnant un sens artistique à ses crimes.

Altarriba nous gratifie d’un scénario machiavélique bourré de références artistiques captivantes et doté d’une fine description du petit monde égotiste universitaire. Keko et son noir et blanc virtuose et puissant, parfois entaché de rouge sang, nous plonge dans cette psyché malsaine avec talent.

On pense à « La corde » d’Hitchcock pour le sujet, à Will Eisner et Alberto Breccia pour le dessin. Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains !

Grégoire (club BD)

Lire la suite

Marcher jusqu’au soir de Lydie Salvayre

En voilà une proposition originale !

Passer la nuit, seule, dans un musée pour y dormir, pour y flâner…

Auriez-vous été tentés, excités, ou plutôt réfractaires à cette idée ?

Lydie Salvayre, elle, répondit d’abord non. Totalement hermétique à cette idée ! Non mais c’est vrai quoi, qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire à elle, fille d’immigrés n’ayant pas eu accès à la grande culture lors de sa jeunesse et se sentant encore aujourd’hui imposteur dans ce monde-là, d’aller passer la nuit là-bas ?! Elle réfutait l’idée, ne se sentait pas spécialement concernée, voire même outrée ! Était-ce vraiment un privilège d’y aller ?

Et puis finalement, mais après réflexion, elle se dit que ça ne se représenterait sans doute pas deux fois. Le musée Picasso quand même… Exposant en ce moment même l’œuvre de Giacometti ! Dont L’homme qui marche sa préférée ! Non vraiment, elle se devait d’accepter.

Et c’est ce qu’elle fît…

Nous voici donc partis avec elle, un lit de camp comme seule couchette, dans ce musée, avec ces œuvres-là, pour cette nuit ci, si particulière…

Véritable introspection, ce roman est un monologue grandiose, mettant en miroir le travail de Giacometti (la vie de l’artiste, son œuvre, ses convictions, ses idées), avec la vie de notre auteure. Son éducation, le milieu social duquel elle vient, ses parents, ses peurs, ses souvenirs d’enfance, la place qu’occupe l’Art au sein de son existence, son utilité, et ce qu’elle en pense… Surtout ce qu’elle en pense !

Des réflexions captivantes sur le monde de la culture et sur l’Art en particulier…
Acte gratuit ou spéculatif ? Qu’est-ce que le bon goût ? Qui est à même d’en juger ? Sommes-nous réellement charmés où poussés à trouver certaines choses géniales ?

Tant de questions aussi intéressantes qu’utiles pour prendre du recul et ses les poser à son tour.

Le rythme soutenu de ses phrases, fait que l’on est pris dans ce livre comme dans une course folle et que l’on y galope de mot en mot jusqu’à la fin !

Quoi qu’on en pense quoi qu’on en dise, qu’on soit d’accord ou pas, cette auteure lauréate autrefois du prix Goncourt, nous embarque bel et bien avec son écriture corrosive, dans sa tirade !

Anne-So

Lire la suite

Walk me to the corner d’Anneli Furmark

Ce soir-là et tous les jours d’après, c’est un cataclysme intérieur qui fait son arrivée. Qui va prendre son temps…

Une tornade de tourments, d’anxiétés nocturnes et trombes de sentiments. Tout se combat, tout cohabitent.

Lors d’une soirée sans bien grande importance, la vie d’Elise va s’emballer…

Mariée depuis 23 ans à Henrik et mère de deux enfants, Elise la cinquantaine y rencontre Dagmar… Son cœur aussi.

Cette femme, inconnue jusqu’alors, va bouleverser son existence.

La routine se grippe, les messages s’échangent, les baisers surtout.

Le mariage bat de l’aile, aussi fort qu’il était son ancrage. Pour une femme…

Et lui que va-t-il faire ?

Une histoire pleine de délicatesse, dont les dessins et l’écriture ne laissent pas le lecteur indifférent. Que du contraire…

On y partage les doutes, on y partage la fièvre. On y lit la tristesse, en ressent la colère.

Si différents les couples soient-ils, l’histoire d’amour, la routine, les brisures et le charme restent bien souvent similaires…

Très belle bande dessinée adulte (dont le titre provient d’un texte du non moins talentueux, Léonard Cohen !). J’ai adoré !

Anne-So

Lire la suite

Blue Flag de Kaito

Taichi, Tôma et Futaba se retrouve tous les trois dans la même classe. Futaba est amoureuse de Tôma qui est grand, beau, drôle et gentil mais elle est beaucoup trop timide pour se déclarer. Elle demande de l’aide à Taichi, qui est l’ami d’enfance de Tôma. Bien qu’ils se soient un peu perdus de vue, Taichi accepte de l’aider à se rapprocher de Tôma et prendre confiance en elle. Evidemment, un triangle amoureux se met en place mais… qui aime qui finalement?

Une jolie histoire bouclée en 8 tomes qui parle d’amour sans être révolutionnaire dans la narration principale mais ce sont les sujets secondaires abordés qui en font sa force. Chaque personnage a un caractère à soi qu’ils soient primaires, secondaires voire même tertiaires!

Dès 12 ans

Judith

Lire la suite

Je serai le feu de Diglee et Clémentine Beauvais

Cet ouvrage est une anthologie poétique magnifique, réalisée par la non moins géniale Diglee !

Illustratrice et auteure BD, elle nous fait le cadeau de superbes illustrations tout au long du livre, j’adore !

Cet écrit contient des poèmes de 50 poétesses reconnues ou oubliées des 19e, 20e et 21e siècles. Elles ont toutes une plume incroyable, des vers qui habillent l’âme, titillent l’esprit et marquent au cœur.

Incontournables de leur époque, c’est une chance de les voir ici réunies !

Maureen Wingrove, dite Diglee, a pour chacune d’entre elles réalisé un portrait, une biographie et choisi ses poèmes favoris.

Plongez-vous sans tarder au cœur de ces textes. Ressentez-en la force et la beauté, et partagez son travail sans restriction aucune ! C’est un bijou !

Anne-So

Lire la suite

L’amour par temps de crise de Daniela Krien

Quel agréable roman choral que voici !

En son sein s’entremêlent cinq récits. Cinq brèves de vie plus intéressantes les unes que les autres.

Ce sont les voix de Paula, Judith, Brida, Malika et Jorinde qui s’y mélangent.

Chacune vient de Leipzig en Allemagne. Mais toutes ont un parcours de vie qui diffère…

L’une est médecin, les autres comédienne, libraire, professeur de musique et écrivain. Quatre femmes aux vies sociales et amoureuses très différentes, mais qui ont malgré tout un lien entre elles.

Ce roman sillonne les possibles féminins, les choix qui changent la donne, les modes de fonctionnement distincts, les multiples manières de relationner, de voir le couple, la vie de famille, et bien d’autres encore…

Elles y témoignent d’importants sujets, comme leur rapport au corps, aux hommes, à la maternité, au célibat, et à leurs rêves.

Leurs chemins se croisent et nous parcourons avec elles un bout de route.

J’aime souvent, beaucoup, différemment. Et j’aimerai encore tant…

J’ai du coup, beaucoup aimé.

« Dans cent ans, quand on voudra savoir comment vivaient les femmes d’aujourd’hui, il faudra lire le roman de Daniela Krien. » Sächsische Zeitung.

Anne-So

Lire la suite

Changer : Méthode d’Édouard Louis

Édouard Louis, anciennement Eddy Bellegueule, est un auteur qui force l’admiration !

De par sa prose plus que certainement, mais de par son histoire de vie aussi !

Une histoire de détermination, d’efforts, d’émancipation, de transformation, de transfuge social, et de revanche !

Tout ce récit il vous le raconte ici, et c’est une vraie claque ! Une leçon de vie.

Édouard Louis est une personne réellement inspirante de volonté et d’intelligence.

Âgé d’à peine 30 ans, il a déjà vécu bien des vies !

De son enfance défavorisée dans le nord de la France, de la difficulté d’y vivre son homosexualité, de ses rencontres amicales, de son ascension parisienne, de ses voyages à travers le monde, de ses conférences données, c’est un incroyable caméléon qui nous dépeint son monde et sa palette ! Oh combien diverse et variée…

C’est souvent dur, toujours sincère, fou, et très beau à la fois.

C’est son cinquième récit.

Je vous conseille tous ses ouvrages ! Et au plus vite !

Passionnant !

Anne-So

Lire la suite

Chez toi : Athènes 2016 de Sandrine Martin

Tout commence en 2016…

Une bande-dessinée qui nous emmène en Grèce où deux mondes cohabitent…

Celui de la ville et de ses habitants. Leurs habitudes, leurs quartiers, leurs cafés, leurs métiers, leurs tracas…

Et puis celui des camps. Et des gens qui y vivent et portent leurs courage et leurs histoires à bout de bras. Entassant le peu d’affaires qu’ils ont et leurs souvenirs sous les tentes…

Ultime abri pour refuge sans confort.

Fatigués, déçus, perdus, mais qui rêvent d’Angleterre, d’Allemagne et d’un énième voyage…

Dans ce roman graphique ces deux mondes se croisent, se côtoient, s’ignorent ou se soutiennent.

Deux femmes, aux histoires bien distinctes s’y lieront d’amitié. Monika, femme grecque, mariée et mère de famille, sage-femme chez Médecins du monde. Et Mona qui a quitté sa Syrie au bras de Souleymane, venant d’apprendre qu’elle porte la vie…

BD adulte.

Les illustrations crayonnées sont magnifiques, les personnages très attachants, et l’histoire vraie pour encore tant de gens.

Sandrine Martin nous offre en complément en fin de livre, quelques recherches documentaires qui ancrent le récit dans le réel.

J’ai adoré. Très prenant.

Anne-So

Lire la suite

Satisfaction de Nina Bouraoui

Un très beau roman sur l’Algérie, l’enfance, le désir et l’amour. Michelle, une Française, a épousé un Algérien, Brahim et vit avec lui en Algérie dans les années septante.

Ils ont un fils, Erwan, pour lequel Michelle éprouve un amour maternel dévorant et possessif.

Lassée par sa vie de couple, elle s’ennuie et tient un carnet intime où elle consigne sa mélancolie et sa vie jour après jour.

Erwan se lie d’une amitié passionnée avec une camarade de classe, Bruce, qui a le caractère et l’aspect d’un garçon. Ce lien provoque la jalousie de Michelle, mais lui fait rencontrer la mère de Bruce, Catherine. Belle et élégante, celle-ci entraîne Michelle dans un milieu qui n’est pas le sien et lui inspire une attirance refoulée…

Ce roman plein de sensualité évoque dans un style concret l’atmosphère de l’Algérie, la chaleur, les parfums, les paysages, la cuisine… Le thème de l’identité sexuelle qui se cherche se poursuit au fil des pages… Un roman complexe, très bien écrit, passionnant, à découvrir sans attendre !

Katia

Lire la suite

Le Jardin, Paris de Camille Geniller

Le jardin est un célèbre cabaret parisien dans les années 20. Chaque danseuse porte un nom de fleur et Rose fait ses débuts sur la scène. Sa particularité est que Rose est un jeune homme de presque 18 ans. Timide et peu sûr de lui, il enflamme pourtant la scène au point d’avoir très rapidement un habitué qui ne vient que pour le voir. Une relation se crée entre eux, mais jusqu’où va-t-elle mener?

Dans cette magnifique bande dessinée, on découvre une histoire douce et superbement illustrée. Au final, le genre des personnages importe peu et on se laisse transporter par les décors et les tenues incroyables dans un Paris du 1920 tolérant.

Judith

Lire la suite

Trois voeux de Liane Moriarty

L’histoire commence dans un restaurant chic à Sidney. Trois jeunes femmes y fêtent leur anniversaire de manière bruyante quand une dispute éclate et l’une d’elle finit avec une fourchette plantée dans le ventre alors qu’elle est en fin de grossesse.
Comment ces trois sœurs, triplées en plus, en sont-elles arrivées à se lancer des couverts en public? Pour cela il faut remonter plusieurs mois en arrière au moment qui, selon elles, a tout déclenché.
Alors que Cat apprend que son mari l’a trompée, Lyn doit faire au stress de sa vie de business woman, mère d’une petite fille de 2 ans et surtout belle-mère d’une adolescente revêche; quant à Gemma, une rencontre chamboule ses choix de vie bohème.
Chacune prise par ses propres problèmes, arriveront-elles à être là les unes pour les autres?

Tout premier roman de Liane Moriarty sorti en 2003, la traduction en français arrive seulement à nous. Malgré tout, on y retrouve déjà la patte de l’autrice qui aime mélanger les flashbacks et les secrets dévoilés juste au bon moment.
Bien qu’elle aborde parfois des sujets assez difficiles et qu’on a l’impression que rien ne sera épargné pour ces triplées, le livre fait du bien sans laisser une impression de happy ending forcé.

Judith

Lire la suite

Dating Fatigue: amours et solitudes dans les années (20)20 de Judith Duportail

En 2019, Judith Duportail sortait son enquête sur le monde des applications de rencontre et particulièrement de Tinder. Le livre fait un buzz et elle est étiquetée comme « l’experte Tinder ». Mais est-ce que connaître la façon de fonctionner des apps lui permet de naviguer dans ce monde qui lie sentiments et informatique?
Pas nécessairement… Dans ce tome, elle dévoile les difficultés qu’il y a à être célibataire à notre époque entre la nouvelle révolution féministe, la libération des genres et des sexualités et surtout les rencontres à travers les pixels.

Cet essai écrit à la première personne et parsemé d’anecdotes personnelles et de résultats d’enquêtes se lit comme un roman. On se reconnaît d’une manière ou d’une autre dans le parcours de l’autrice et cela nous permet de se poser des questions et parfois même d’avoir quelques réponses.
Malheureusement, cela ne se finit évidemment pas avec la formule magique pour trouver l’amour ou en tous cas, la solution pour ne pas se perdre dans la fatigue du dating moderne mais on en ressort avec l’impression d’avoir discuté avec une amie qui comprend et donne de bons conseils.

Judith

Lire la suite

Le Train des enfants de Viola Ardone

En 1946, un an après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Parti communiste italien, sorti grandi de la défaite du fascisme, a l’idée d’envoyer dans le Nord de l’Italie prospère, pendant l’hiver qui approche, un maximum d’enfants défavorisés issus des villes du Sud. Et c’est ainsi que pas moins de 70 000 enfants de quatre à dix ans partent en train vers le Nord. Ils y trouvent des familles pour les accueillir, les nourrir et les envoyer à l’école. Parmi eux, notre protagoniste, Amerigo Speranza, originaire de Naples, débarque à Bologne. Il est pris en charge, à Modène, par Derna, une militante syndicale qui vit seule mais, aussi par la famille de la cousine de celle-ci, Rosa, Alcide, son mari, et leurs trois enfants. Une nouvelle vie s’ouvre à lui, loin de la misère des ruelles de Naples.

Ce roman plein d’humour, de tendresse et d’émotion, met en lumière un moment d’Histoire italienne trop vite oublié. L’auteure Viola Ardone, analyse, avec finesse, le désarroi des enfants, obligés de quitter leur maison natale, leur arrivée dans un nouveau foyer, ainsi que leurs tiraillements à être partagés entre leurs deux familles aux modes de vie si différents.Un récit poignant et bien écrit qui se lit d’une traite !

Katia

Lire la suite