Nous les menteurs de E. Lockhart

Les ados de notre club de lecture ados sont plutôt durs lorsqu’ils décident de donner des cotes aux livres que nous leurs proposons. En effet, ils peuvent mettre entre 0 et 5 étoiles aux livres qu’ils ont lus… Et la cote maximale sort très rarement! (La cote minimale aussi, cela dit…). Alors, si je vous dit que le roman Nous les menteurs de E. Lockhart a été lu par 5 ados  et que la majorité à donné 5 étoiles aux livres, vous comprendrez qu’il s’agit d’une mini-révolution !

Nous, les menteurs, c’est l’histoire d’une famille, d’une île privée et d’un été.
Chaque année, les Sinclair se retrouvent sur Beechwood, leur île privée, pour passer l’été. Les cousins sont tous de la partie, accompagnés d’un ami. Ils ont tous plus ou moins le même âge : 17 ans. Ils profitent des vacances pour refaire le monde et profiter du lieu. L’année précédente, Cadence, l’une des cousines, n’avait pas pu se rendre sur l’île à cause d’un accident dont elle ne se souvient pas du tout. Heureusement, cet été, elle est de la partie. Entre baignades et discutions, elle pose des questions sur son accident mais elle se rend compte que dans ces cas là soit on lui ment soit on se tait.

Arriverez-vous à deviner la fin avant de terminer le roman ? C’est peu probable ! Ce roman est addictif, plein de suspense et vous gardera en haleine jusqu’à la dernière page. Lire la suite

Patricia de Geneviève Damas

Belle histoire d’amour entre une jeune femme française, bien installée dans la vie, et un réfugié centre-africain, sans-papier.

Le roman aborde avec intelligence le thème des traversées, des bateaux chavirés et des noyades de migrants.

Geneviève Damas évoque les familles séparées et l’attente insoutenable, douloureuse, coupable, de celui qui est venu « en avance »,  laissant femme et enfants au pays.

Une écriture limpide, simple et sans pathos. Lire la suite

Poésie du gérondif : vagabondages linguistiques d’un passionné de peuples et de mots de Jean-Pierre Minaudier

Voici un ouvrage remarquable, dont le sujet est (presque) entièrement repris dans son titre à rallonge. L’auteur y traite de sa passion pour les grammaires des langues les plus diverses, parfois les plus inconnues et les plus curieuses, mais également pour les grammaires en tant que livres de collection. Il nous parle de tout cela avec érudition, mais aussi avec un humour ravageur. Le plus curieux est qu’il n’est pas linguiste, qu’il ne les parle pas ces langues et qu’il ne les étudie pas vraiment non plus, mais il collectionne, il voyage, il rêve.

Monsieur Minaudier est un original, un poète, un vrai, et il le revendique ! Dans son livre, il nous offre un accès à son monde, à ses passions et à sa liberté, et ça fait un bien fou !

Lire la suite

Le huitième livre de Vésale de Jordi Llobregat

Nous sommes à Barcelone, à la veille de l’ouverture de l’exposition universelle de 1888. Daniel Amat retrouve sa ville natale pour y enterrer son père. Il découvre que celui-ci a été assassiné. Alors que la ville est la proie d’un sérial killer, qui tue des jeunes femmes, il se lance dans une enquête qui va nous conduire dans une aventure baroque aux relents de « Da Vinci code ».

Une fois encore la ville de Barcelone est à l’honneur, comme son exposition universelle d’ailleurs ! C’est un plaisir d’y retrouver divers lieux connus à travers une intrigue dense et bien menée.

Premier roman d’un jeune catalan.

Lire la suite

Là où l’histoire se termine d’Alessandro Piperno

L’action se passe à Rome dans le milieu juif. Matteo criblé de dettes décide de fuir l’Italie pour Los Angeles, car il est poursuivi par un créancier prêt à lui faire la peau. Il laisse sa femme et ses enfants derrière lui… Seize années ont passé, son créancier décédé, il décide de rentrer à Rome. Il espère que les siens l’attendront à l’aéroport. Ce ne sera pas le cas.

A partir de là, nous allons suivre les mésaventures cocasses et torturées de cette famille, dont le père voudrait que par un coup de baguette magique que tout soit comme avant. Sa femme, toujours amoureuse, aimerait pour sa part se remettre avec Matteo. Ses enfants voient les choses autrement. Ce roman nous fait un peu penser au cinéma de Woody Allen… C’est bien le roman américain de la rentrée littéraire, écrit par un italien, comme annoncé !

Lire la suite

Le déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus

L’action se situe dans un palace parisien, l’hôtel Meurisse. Chaque année, grâce à la générosité de Florence Gould, riche veuve américaine, on y décerne le prix littéraire Roger Nimier. Le Lauréat de cette année 68 est Patrick Modiano. Mais au dehors, en ce mois de mai, les affrontements font rage. Et bientôt le personnel de l’hôtel décide lui aussi de prendre le pouvoir. Cependant, le déjeuner doit avoir lieu, et le prix être décerné.

Ce roman nous fera croiser Salvador Dali (et ses excentricités), Antoine Blondin, ainsi que d’autres auteurs célèbres. Cela nous permettra de découvrir la vie d’un grand hôtel de l’intérieur, et l’atmosphère d’une époque. On pense alors au roman Lutétia de Pierre Assouline, par plus d’un aspect, et c’est un compliment !

Lire la suite

La Passe-Miroir de Christelle Dabos

La Biblio XL vous recommande vivement cette tétralogie, écrite par Christelle Dabos. Celle-ci vous emmènera dans un univers à couper le souffle !

Ophélie, une jeune fille vivant sur l’arche d’Anima, possède deux dons. Tout d’abord, elle est Liseuse, c’est-à-dire, qu’elle peut lire le passé des objets simplement en les touchant. Ensuite, elle peut également traverser les miroirs, ce qui est pratique pour voyager et passer d’un endroit à un autre. Promise en mariage arrangé à Thorn, un homme que tout, ou presque, laisse de glace, notre héroïne se retrouve rapidement projetée au cœur d’intrigues dangereuses. Fraîchement arrivée à la Citacielle, Ophélie devra se faire très discrète sous les traits de Mime, sa couverture … N’en disons pas plus, à vous de traverser les miroirs avec Ophélie pour connaître son destin fabuleux !

Aux premiers abords, on pourrait penser qu’il s’agit d’une saga où règne une histoire de cœur assez typique mais détrompez-vous! Les relations complexes, voire conflictuelles, entretenues par Ophélie et Thorn s’inscrivent dans un récit captivant et addictif. L’auteur créé un monde envoûtant où se côtoient des personnages dotés de pouvoirs surnaturels, ce qui ravira les fans d’Harry Potter ! L’univers d’Ophélie, inspiré de la mythologie, ainsi que les intrigues de cour sont des éléments qui tiennent le lecteur en haleine et rendent la saga « plus adulte ».

On pourrait penser qu’une telle série perdrait de son souffle au fil des tomes. Détrompez-vous ! Impossible de décrocher et de ne pas s’attacher à notre l’héroïne, Ophélie, têtue. Il faut néanmoins accepter l’idée que le premier des trois tomes déjà sortis plante le décor et de ce fait, moins riche en rebondissement. Quant au deuxième tome, celui-ci est passionnant du début jusqu’à la fin et le troisième opus pose un certain nombres de questions dont nous aurons réponse par la suite.

À consommer sans modération, surtout cet été !

Lire la suite

Tu ne sais rien de l’amour Mikaël Ollivier

Une nuit, Nicolas se réveille en sursaut suite à un cauchemar. Le temps de se remettre de ses émotions, celui-ci vérifie ses e-mails et en voit un de sa mère. L’objet du mail :Malina. Nicolas et Malina se connaissent depuis toujours. Ils ont été voisins, amis puis amoureux et s’ils se voient moins ces derniers temps c’est simplement parce qu’ils sont devenus adultes. Pourquoi la mère de Malina lui envoie-t-elle ce mail ?

Dans son dernier roman, Mikaël Ollivier nous balade dans la vie de Nicolas. Celui-ci ne lira pas son mail tout de suite et son quotidien de jeune adulte se mêlera ce jour-là à ses souvenirs. Son enfance, son adolescence, c’est l’histoire d’une famille entière qui se déroule sous nos yeux parfois embués. Nous découvrons le rapprochement de Malina et de Nicolas en spectateur attentifs puis revenons à un Nicolas adulte qui se promène de nuit pour se calmer. On découvrira les réussites, les échecs et les petits mensonges d’une famille somme tout normale. Puis, enfin, nous saurons ce que ce fameux mail contient et toutes les hypothèses formulées se révèleront fausses !

Lire la suite

L’autre qu’on adorait de Catherine Cusset

lautre-quon-adoraitDans ce récit à la deuxième personne, Catherine Cusset s’ adresse à un ami disparu. Thomas, intellectuel brillant, aime avec passion la vie, l’ amour, les êtres, Paris et Manhattan. Il adore aussi le jazz et Marcel Proust. Sa vie est scandée par enthousiasmes et déceptions. Ses états d’ âme se succèdent au rythme de ses amours intenses, mais éphémères et ses multiples déménagements d’un campus universitaire américain à l’ autre… Avec une grande finesse psychologique et un style dense, l’ auteur décrit les sommets et les creux de la bouleversante descente aux enfers du héros : on n’ en sort pas indemne!

Lire la suite

Justice pour Louie Sam de Elisabeth Stewart

97823647450870-2240182Ce roman, inspiré d’une histoire vraie, nous relate l’histoire d’un jeune garçon  vivant avec sa famille dans une communauté de colons à la frontière des Etats-Unis et du Canada.
Quand George Gillies découvre avec son frère le cadavre de son voisin, les soupçons vont très vite se porter contre un jeune indien prénommé Louie Sam.
Les habitants du village vont décider de rendre justice eux-mêmes et une expédition va s’organiser pour retrouver Louie. Cependant, Georges va se rendre compte que Louie n’est peut-être pas le vrai coupable.
Ce  superbe récit nous confronte avec l’histoire de l’Amérique du 19e siècle et met en avant les questions de justice et de haine raciale.
 

Lire la suite

Terres Rares de Sandro Veronesi

terres-raresOn retrouve ici le héros de « Chaos calme ». Cette histoire en est un peu la suite. Dans l’épisode précédent Pietro Palladini, père et veuf, décidait de passer son temps dans sa voiture devant l’école de sa fille. Ici, par contre, en résonance avec l’immobilité de l’ouvrage précédent, le ciel lui tombe sur la tête, et, du fait des malversations de son frère et associé, il est contraint à la fuite. Comme si ce n’était pas assez, il perd aussi son téléphone, sa fille fugue (sans qu’il en sache le pourquoi), et… il serait aussi poursuivi par la police et un gang roumain !

Mais grâce au système de mails utilisé par Al-Qaida, son frère va lui faire parvenir l’adresse de quelqu’un qui pourra l’aider. Commence alors pour Pietro une longue quête du retour à la normalité, à la recherche d’un équilibre perdu qui comprendrait aussi le retour de sa fille. Une histoire bien ficelée qu’on vit de près avec le personnage principal, un roman qui m’a plu.

Lire la suite

Emilio, les blagues et la mort de Fabio Morábito

emilio-les-blagues-et-la-mortDans ce bouquin d’un auteur mexicain, un jeune homme atteint d’hypermnésie passe son temps au cimetière de Mexico. Il y déambule à la recherche de son propre nom, croyant qu’en le trouvant il pourrait conjurer le sort. C’est armé d’un détecteur de blagues (il croit que celui-ci fonctionne vraiment) qu’il va aussi y croiser des adultes, et même y vivre une histoire d’amour. Une petite histoire curieuse et décalée aussi sympathique qu’inquiétante.

Lire la suite

Robin des graffs de Muriel Zürcher

97823647481700-3008192La nuit, Sam dessine de grands couples d’animaux à coups de bombes de peinture sur les murs de Paris. La police, incapable de trouver un seul indice permettant de coincer l’artiste, s’énerve de plus en plus car la presse et les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire et ont surnommé notre héros « Robin des graffs ». Le jour, par contre, Sam donne un coup de main à la chorale « Les copains d’abord ». Une chorale qui chante exclusivement des derniers hommages pour les SDF morts à la rue. Il est aussi employé par une vieille dame pour jouer aux échecs.  La vie de Sam est donc bien ordonnée mais tout va changer le jour où il va rencontrer Bonnie, une jeune fille de cinq ans qui a fugué de son foyer et décide que Sam sera sa nouvelle famille.

Un roman sensible qu’on lit d’une traite.

Lire la suite

L’amie prodigieuse de Elena Ferrante

L'amie prodigieuseL'amie prodigieuse 2« L’amie prodigieuse : enfance, adolescente » et « Le nouveau nom » sont les deux premiers volets du roman-fleuve d’Elena Ferrante, qui comprendra quatre tomes. Cette saga italienne est une histoire d’amitié entre deux jeunes filles, Lila Cerullo et Elena Greco. Toutes deux nées à la fin des années 40, issues du même quartier populaire de Naples, ont un énorme potentiel de réussite scolaire. Très tôt, leurs chemins vont se séparer. Lila, la surdouée, quitte rapidement l’école pour travailler dans la cordonnerie familiale. En revanche, Elena, la besogneuse, soutenue par son institutrice, poursuit ses études. Chacune se bat à sa manière pour échapper à la soumission patriarcale et à la pauvreté des bas-quartiers.

Ce roman époustouflant est avant tout une photographie de tout un quartier, et plus généralement de l’Italie populaire des années 50 et 60, avec en toile de fond la Camorra, le parti communiste et le machisme méditerranéen.

Lire la suite

L’arbre du pays Toraja de Philippe Claudel

coup de coeur arbre du pays TorajaPhilippe Claudel nous explique d’abord l’ origine de ce titre énigmatique.
En Indonésie, cet arbre accueille les corps des petits enfants morts. Il continue à pousser et emmène ces corps vers le ciel.
Face à ce rite funéraire, l’auteur réfléchit à la façon dont nous faisons vivre en nous ceux qui ne sont plus.
Le livre est une sorte d’arbre de Toraja dans lequel restent vivants les êtres chers que le narrateur, un cinéaste, a perdus. Il nous fait vivre, avec beaucoup de sensibilité, les souvenirs de son ami qui l’accompagnent au-delà de la mort.
Ce livre sur la mort est paradoxalement optimiste, une ode à la vie grâce aussi à l’ évocation du nouvel amour du narrateur vieillissant pour une jeune voisine…
Un beau livre, plein de philosophie de vie…très attachant, malgré la gravité du propos.

Lire la suite