L’amant japonais de Isabel Allende

À 80 ans passés, Alma quitte sa demeure pour rejoindre une élégante résidence pour personnes âgées de San Francisco. Là elle rencontre Irina, une infirmière moldave avec qui elle se lie d’amitié.
Son petit-fils, Seth tombe aussi sous le charme alors qu’il vient récolter son histoire familiale auprès d’Alma. Celle-ci se prête au jeu et raconte sa vie depuis sa fuite de la Pologne dans les années 30 et surtout son amour pour Icheimi, le fils du jardinier.

Isabel Allende nous offre un roman sans son habituel réalisme magique mais toujours avec poésie et humour. On y parle d’une partie de l’Histoire qu’on n’apprend pas à l’école: l’enfermement en camp des japonais vivant sur le territoire américain pendant la seconde guerre mondiale.
On y trouve aussi deux histoires d’amour qui se passe à deux périodes complètement différentes mais qui nous tient jusqu’au mot final.

Lire la suite

C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood

Stan et Charmaine sont des victimes de la crise économique touchant les USA. Ils vivent dans leur voiture et dépendent des pourboires de serveuse de Charmaine. Un jour, ils découvrent Consilience, une communauté où tout le monde reçoit une maison et un travail. Un mois sur deux la moitié des habitants sont en prison, logés et blanchis pendant que l’autre moitié vit dans la communauté. Tout fonctionne parfaitement. Sauf que Stan trouve une note enflammée de la femme qui vit chez lui quand il n’est pas là…

Après La Servante Ecarlate, cette nouvelle Dystopie de Margaret Atwood est crue, moderne et satyrique. Au vu de la direction actuelle de notre société, il ne serait pas improbable qu’un tel projet se mette en place ou soit déjà en place…

Lire la suite

Maresi : Chroniques de l’Abbaye Ecarlate de Maria Turtschaninoff

Sur une île cachée au milieu de la mer, vit une communauté de femmes et de filles. C’est une société organisée où chacune a sa place, jeune ou âgée, à l’abri de la violence du monde et de la brutalité des hommes. Maresi, adolescente curieuse et libre s’y épanouit. Mais la mer apporte une nouvelle  fille qui va bouleverser l’équilibre de l’île…

L’autrice arrive remarquablement à créer un univers avec ses codes, ses rites, … D’emblée, on sait qu’un drame va survenir, un équilibre rompu et on s’attache à Maresi, la narratrice et témoin de cet événement. Le fait qu’elle évolue et que sa place dans le monde lui est petit à petit révélée ajoute à l’intérêt de ce personnage. Un roman et une autrice finlandaise à découvrir !

Lire la suite

Signé poète X, Elizabeth Acevedo

Noémie a lu le roman Signé poète X. Elle en a parlé à tou·te·s ses collègues, dans un #BibEnLive (ici) et à chaque personne qui la croisait… Il était donc temps qu’elle vous écrive une critique à ce sujet !

Xiemna est une adolescente de 15 ans, tiraillée entre sa vie à la maison et sa réalité à l’école. Chez elle, elle vit avec une mère très croyante qui l’étouffe, avec son frère jumeau et son père qui depuis qu’il a des enfants marche droit. A l’école, Ximena subit insultes et gestes déplacés et se révolte à coups de poings.
Écrire est la seule chose qui apaise l’héroïne. Celle-ci va rencontrer une professeure qui va lui parler de slam et lui permettre de tester. Une rencontre qui changera sans aucun doute la vie de Ximena… et un roman poignant, fort et en vers libres.

Ce roman parle de tant de sujets, avec force et lucidité. Il est pour moi dans la lignée de ces romans sortis ces dernières années dans lesquels les héroïnes ont un vrai pouvoir et une vraie voix. C’est un roman pour ados mais la voix et la force de celui-ci plairont aussi aux adultes !

Lire la suite

Le Berger de l’avent de Gunnar Gunnarsson

Eric a lu Le Berger de l’avent de Gunnar Gunnarsson (éd. Zulma poche 2019; 1er parution en 1936), voici ce qu’il en dit !

Voici un livre court, très dense et très intense. L’histoire, simple et très belle de l’ascension d’une montagne par un berger ou plus exactement d’une « trinité » formée d’un homme, d’un bélier et d’un chien – cette notion ici ne s’expliquera que par la lecture du roman –  partis rechercher des moutons égarés au plus dur de l’hiver islandais. Seule leur expérience et leur amitié indéfectibles permettront aux trois compagnons d’affronter cette nature tellement rude, gigantesque, tumultueuse. Ce voyage, vécu par le berger comme un pèlerinage (l’ayant déjà fait 26 fois), est emprunt, en mode païen, d’un souffle religieux et philosophique quasi biblique. Ode à la nature sauvage, à la fidélité et à la solidarité (il aide au passage d’autres bergers) ce petit livre aurait inspiré Hemingway pour « le vieil homme et la mer »

Lire la suite

Le club de l’Ours Polaire d’Alex Bell (tome 1)

Stella Floccus Pearl a toujours su qu’elle serait exploratrice. Elle se moque bien que la société scientifique n’accepte pas les femmes dans ses rangs. Elle accomplira sa destinée, un point c’est tout ! Si ce n’était pas son destin, pourquoi porterait-elle un deuxième prénom ? Tout le monde sait que seuls les explorateurs en ont deux.

Le jour de ses douze ans, Stella voit enfin son rêve se réaliser. Elle a l’autorisation de se joindre au Club de l’Ours Polaire et de participer à l’expédition consacrée aux mondes gelés. Débute alors une aventure incroyable mettant en scène des petits aventuriers en herbe courageux et livrés à eux même. Licornes, dinosaures nains, engeleurs, yétis et autres créatures fantastiques peuplent cet univers merveilleux et feront rêver plus d’un lecteur.

À partir de 10 ans

Stella et les mondes gelés / Alex Bell ; Gallimard jeunesse, 2018

Cette critique vous donne envie de lire ce livre ? Vous voudriez l’emprunter ou le réserver ? Retrouvez-le ici !

Moi et les aquaboys de Nat Luurtsema

Lou et sa meilleure amie, Hannah, sont prêtes : depuis toutes petites, elles suivent un entraînement intensif de natation. Cet été, elles vont se qualifier pour les jeux olympiques. Enfin, ça, c’est la théorie. Car, en pratique, si Hannah est bel et bien qualifiée, Lou, elle, rate la sélection. Cette dernière doit donc faire sa rentrée des classes dans une configuration bien différente de celle imaginée. Elle se retrouve seule, dans un lycée où elle se connaît personne et, hors de l’eau, elle ne se sent pas vraiment à l’aise. Elle va vite faire la connaissance de trois garçons qui ont un but : être sélectionnés pour l’émission incroyable talent. Et ces garçons, dont le projet est un peu fou (ou totalement barré, à vous de voir), ont besoin de Lou.

Lire la suite

Les enfants du temps qui vient de Gaia Guasti

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Les enfants du temps qui vient est un roman pour adolescents. Ne vous fiez donc pas à sa petite taille, à son nombre de pages limitées et laissez-vous tenter par ce récit intrigant.

Intrigant ? Pourquoi donc ? Ce qui rend le lecteur perplexe, c’est qu’aucune information concernant le lieu, l’époque ou l’identité des protagonistes n’est donnée, bien qu’en lisant attentivement on peut le deviner*. L’histoire met en scène un clan où plus aucun enfant ne vient à naître. En outre, la tribu reste toujours sur ses gardes car les « Nouveaux » rôdent aux alentours.

En plus d’avoir un récit mystérieux, ce texte est très poétique. La plume de l’auteure est envoûtante ! À tester absolument !

Les enfants du temps qui vient / Guasti, Gaia ; Thierry Magnier, 2018

Cette critique vous donne envie de lire ce livre ? Vous voudriez l’emprunter ou le réserver ? Retrouvez-le ici !

 

*SPOIL : il semblerait que l’on soit au temps de la Préhistoire lorsque les hommes de Néandertal rencontrent les Homo Sapiens.

Asta de Jon Kalman Stefansson

« Si tant est que ça l’ait été un jour, il n’est désormais plus possible de raconter l’histoire d’un personne de manière linéaire, ou comme on dit, du berceau à la tombe. Personne ne vit comme ça. « 

Si nous entrons dans l’histoire d’Asta par le jour de sa conception, le reste de sa vie nous sera en effet conté sans continuité, mais par fragments.  A travers les souvenirs de son père d’abord, qui, tombé d’une échelle, se souvient et regrette, mais aussi à travers des lettres d’Asta à son amant, à travers ses propres souvenirs d’enfance, de Reykjavik à  la campagne islandaise en passant par Vienne ou la Norvège. 

Asta, ce prénom qui signifie « amour » en islandais lorsqu’on en retire la dernière lettre. Car l’histoire d’Asta est bien une histoire d’amour : l’amour passionnel de ses parents, cet amour fou qu’elle découvrira plus tard avec ses amants, mais aussi d’amour filial et tendre, et de cet amour imparfait et nécessaire qui nous relie aux autres et qui nous définit en tant qu’être humain. C’est aussi un demi siècle en Islande, avec les révoltes sociales, l’apparition du tourisme, cette dépendance très forte à la nature, à la lumière et les conditions de vie rudes, et des portraits magnifiques comme celui de la nourrice, ou de Josef, le garçon qui était parfois âge de deux mille ans.  Lire la suite

Le jour des premières fois : Mouettes & cie de Marie Colot

Mademoiselle Coline, l’institutrice d’Elvis, n’en revient pas : sur 17 élèves, 16 n’ont jamais vu la mer. Toujours de bonne humeur et dotée d’une excellente volonté, elle organise donc une journée à la Mer du Nord. Destination : Blankenberge !

Sur place, les enfants ne partagent malheureusement pas l’engouement de leur institutrice… Elvis est le premier à être déçu : « On a fait tout ce chemin pour ça : du gris, du très gris et encore du gris ». Aussi, à la Mer du Nord, il n’y a pas de dauphin et encore moins des requins, pourquoi alors se déplacer ? La lecture de roman est fluide, l’histoire est entrecoupée de dialogues drôles et d’illustrations qui font leur petit effet. À lire tout seul dès 8 ans ou pourquoi pas en classe dès la rentrée scolaire ?

Lire la suite

Le labyrinthe des esprits de Carlos Ruiz Zafón

A travers un kaléidoscope d’histoires, de personnages, de lieux à l’atmosphère unique, l’auteur  parvient  , au fil  de ces  840 pages,  à faire se rejoindre tous les chemins  afin de conclure magistralement sa série du « Cimetière des livres oubliés »,  entamée il y a 9 ans avec L’ombre du vent (et le succès que l’on sait)

Mention spéciale ici, pour le personnage d’Alicia (clin d’œil explicite à celui de Lewis Carroll) qui illumine de son feu obscur ce dernier épisode.

Après un tel retour sur l’histoire récente de l’Espagne et son cortège de ténèbres (dont le côté fantastique du récit gomme un petit peu l’horreur) on est étonné, mais finalement charmé, par cette fin presqu’idyllique  où les générations se retrouvent et où se lèvent les secrets.  Barcelone gardera désormais toujours l’ombre de…  Zafón !

Lire la suite

Tor et les garnements de Thomas Lavachery

On avait découvert Tor dans Tor et les gnomes. Dans le troisième volume de la série, notre héros nordique se voit charger par son ami Borigh-Borigh de garder Luztigh, un bébé troll pendant quelques jours. Or il n’a pas beaucoup de temps, car il doit participer à la préparation de l’arrivée du plus célèbre acteur du royaume. Il confie alors le trollion à son père et à son oncle. Il va se révéler plein de ressources étonnantes…Cette aventure de Tor, drôle et dépaysante, est ponctuée d’illustrations agréables et pleines d’humour.

Lire la suite

Smile de Roddy Doyle

Certains se souviennent  de ce succès de la fin des années 80 (-début 90) : la trilogie de Barrytown – qui fut adaptée au cinéma (The Commitments, The Van, etc) – et ces moments hauts en couleur, ayant toujours leurs racines dans le milieu prolétaire irlandais.

N’ayant plus rien lu de l’auteur depuis l’époque, j’étais curieux … J’ai été un peu déçu durant une partie du livre, même si quelque chose m’intriguait dans cette histoire de ce type un peu perdu et déraciné qui vit avec une vedette montante  et retrouve ses anciens « copains » (qui n’en sont en réalité pas) dans le quartier de son adolescence.

Dans l’Irlande hyper catholique de l’époque, notre héros, journaliste à la petite semaine dit haut et fort certaines choses que beaucoup ne veulent pas (encore) entendre …    j’ajouterai seulement que la fin surprend plus.

 

 

Lire la suite

Eden de Felipe Hernández

Un périple semé d’embûches, et un livre qui se mérite mais qui apporte quelque chose de très d’intense.. à  qui  décidera d’aller jusqu’au bout.

Samuel Molina est traducteur dans une ville imaginaire, qui tient à la fois  de Babel , du 1984 d’Orwell ,  et de Borgès, de Zafon…

Suite à la perte de ses lunettes, la personnalité de Samuel va lui être administrativement retirée. Il va alors entamer une quête (et une errance) ou se mêleront  sensualité,  désespoir, inquiétude, questionnement… Mais si une des conditions de sa réhabilitation, et du recouvrement de sa personnalité, est la traduction d’un mystérieux livre que lui seul pourrait mener, un tueur a été envoyé afin de l’éliminer…   Un roman à part.

 

 

Lire la suite

Les Doldrums de Nicholas Gannon

Archer Helmsely, 10 ans, rêve de marcher sur les traces de ses grands-parents et d’être lui aussi aventurier. Seulement, sa maman n’est pas du même avis et tente du mieux qu’elle peut de l’en empêcher. Lorsqu’il apprend que ses grands-parents sont portés disparus sur un iceberg, Archer décide que ce sera ça, sa grande aventure : aller sauver ses aïeux, que sa mère soit d’accord ou non. Accompagné de ses deux copains, Oliver et Adélaïde, il va mettre au point un plan de sauvetage. Et tant pis si Olivier n’est pas rassuré, si Adélaïde a une jambe de bois et si Archer n’est jamais sorti de chez lui !

Une histoire qui fait la part belle à l’imagination des enfants, avec des illustrations magnifiques. Ce roman, certes épais, est parfait pour les histoires du soir tant le texte est aéré et découpé.

Le deuxième tome est, en plus, sur le point de sortir !! 

 

Lire la suite