Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty

Ce livre a inspiré la série « Big Little Lies », dont l’histoire se déroule dans une bourgade chic australienne, Pirriwee.
Dès les premières pages du roman, nous apprenons qu’une mort suspecte a eu lieu lors d’une fête scolaire . Accident mortel ? Meurtre ? Pour y répondre, nous voilà plongés quelques mois plus tôt avec l’arrivée en ville de Jane jeune mère célibataire et son fils Ziggy. Elle y fera la connaissance de la ravissante et douce Céleste ainsi que de l’explosive et pétillante Madeline. Le trio deviendra rapidement inséparable  et devra faire face à de nombreux bouleversements…
Mais que se passe-t-il réellement derrière les façades de ces splendides demeures ? Ces sourires de convenances ? Mensonges, rancœurs, trahisons, harcèlement scolaire, familles recomposées , traumatismes et rebondissements seront aux rendez-vous !
Parallèlement aux aventures des différents protagonistes, nous suivons tout au long du livre, l’évolution de l’enquête aux travers des interrogatoires des personnes présentes lors de la soirée scolaire.

L’histoire se lit facilement, la psychologie des personnages est bien ficelée, le suspense ne manque pas et l’humour quelque peu sarcastique ajoute du charme à l’ensemble du récit.
Concernant la série, elle se décline en deux saisons de 7 épisodes chacune. Seule la saison une est basée sur le livre, la deux étant une suite inventée pour le petit écran. Le casting est impressionnant avec Nicole Kidman et Reese Witherspoon pour ne citer qu’elles.
Comme pour le roman, on rentre directement dans l’histoire.
Les acteurs sont en grande partie fidèles aux personnages du livre, la musique est bien choisie et les décors sont de véritables régals pour les yeux.
Bien entendu, la trame du roman n’est pas suivie à la lettre. Certaines situations, personnages sont rajoutés, et la scène finale est assez différente. Si l’on garde à l’esprit que les adaptations ne suivent pas toujours l’œuvre originale à la virgule près, vous ne serez pas déçus par cette série

Lire la suite

BL métamorphose de Kaori Tsurutani

Yuki, une grand-mère découvre les mangas par rien d’autre que le genre BL (Boys love, des romances entre garçons) et elle en devient vite accroc !  Une histoire attachante sur la relation entre cette vieille femme isolée et une jeune ado libraire timide (Urara)  qui va devenir sa conseillère et  lui faire découvrir tout l’univers entourant le manga (Editeurs, conventions, etc.). 

Un récit intergénérationnel qui démontre qu’entre passionné.e.s l’âge importe peu !  A mettre entre toutes les mains … même celles de sa grand-mère!

Lire la suite

Vers la ville de Tom Gauld

« Une nouvelle vie s’offre à vous. Installez-vous en ville ! » : Le prospectus en main, les deux héros de Vers la ville décident de tout abandonner. Quelle direction prendre ? Peu importe : les routes sont faites pour relier les villes, il doit donc y avoir une ville à chaque bout…De cette errance semée de pluie et de petits tracas, Tom Gauld tire le plus tendre des récits initiatiques. Pour pimenter leur quête, aucun bandit ni tornade, juste l’aventure au quotidien ou le quotidien de l’aventure qu’importe.

Tom Gauld est d’abord un prodigieux conteur, et on retrouve avec bonheur l’humour absurde, tout en finesse et en nuances.  Un minimalisme maîtrisé, humain, vulnérable, drôle, romantique.  Simplement bon !

Lire la suite

Le labyrinthe des esprits de Carlos Ruiz Zafón

A travers un kaléidoscope d’histoires, de personnages, de lieux à l’atmosphère unique, l’auteur  parvient  , au fil  de ces  840 pages,  à faire se rejoindre tous les chemins  afin de conclure magistralement sa série du « Cimetière des livres oubliés »,  entamée il y a 9 ans avec L’ombre du vent (et le succès que l’on sait)

Mention spéciale ici, pour le personnage d’Alicia (clin d’œil explicite à celui de Lewis Carroll) qui illumine de son feu obscur ce dernier épisode.

Après un tel retour sur l’histoire récente de l’Espagne et son cortège de ténèbres (dont le côté fantastique du récit gomme un petit peu l’horreur) on est étonné, mais finalement charmé, par cette fin presqu’idyllique  où les générations se retrouvent et où se lèvent les secrets.  Barcelone gardera désormais toujours l’ombre de…  Zafón !

Lire la suite

Eveiller ses enfants à la nature… même en ville de Scott D. Sampson

Les enfants d’aujourd’hui sont devenus une génération « d’intérieur », ils passent plusieurs heures par jour devant les écrans. Les responsables ? L’urbanisation, les nouvelles technologies, la peur du danger, de l’inconnu ? Le résultat : une montée en flèche du surpoids et des troubles de l’attention. Les études scientifiques montrent que la nature favorise le développement intellectuel et émotionnel de l’enfant, qu’elle améliore l’estime de soi, réduit le stress, augmente la créativité, stimule les sens… L’aurions-nous oublié ?  Oublié l’enfant-aventurier que nous avons été ? 

Dans ce livre l’auteur propose une mine d’idées, de jeux et d’astuces pour découvrir et aimer la nature : partir à la recherche d’un espace vert, cultiver un mini-potager, organiser des clubs de nature avec des voisins, prendre conscience que la nourriture vient de la nature, sortir le soir pour regarder le ciel, etc.  Leur montrer que la nature est belle, c’est leur donner envie de la préserver !

Lire la suite

Smile de Roddy Doyle

Certains se souviennent  de ce succès de la fin des années 80 (-début 90) : la trilogie de Barrytown – qui fut adaptée au cinéma (The Commitments, The Van, etc) – et ces moments hauts en couleur, ayant toujours leurs racines dans le milieu prolétaire irlandais.

N’ayant plus rien lu de l’auteur depuis l’époque, j’étais curieux … J’ai été un peu déçu durant une partie du livre, même si quelque chose m’intriguait dans cette histoire de ce type un peu perdu et déraciné qui vit avec une vedette montante  et retrouve ses anciens « copains » (qui n’en sont en réalité pas) dans le quartier de son adolescence.

Dans l’Irlande hyper catholique de l’époque, notre héros, journaliste à la petite semaine dit haut et fort certaines choses que beaucoup ne veulent pas (encore) entendre …    j’ajouterai seulement que la fin surprend plus.

 

 

Lire la suite

Eden de Felipe Hernández

Un périple semé d’embûches, et un livre qui se mérite mais qui apporte quelque chose de très d’intense.. à  qui  décidera d’aller jusqu’au bout.

Samuel Molina est traducteur dans une ville imaginaire, qui tient à la fois  de Babel , du 1984 d’Orwell ,  et de Borgès, de Zafon…

Suite à la perte de ses lunettes, la personnalité de Samuel va lui être administrativement retirée. Il va alors entamer une quête (et une errance) ou se mêleront  sensualité,  désespoir, inquiétude, questionnement… Mais si une des conditions de sa réhabilitation, et du recouvrement de sa personnalité, est la traduction d’un mystérieux livre que lui seul pourrait mener, un tueur a été envoyé afin de l’éliminer…   Un roman à part.

 

 

Lire la suite

Priest de Hyung Min-Woo

Au commencement, ça ressemble à un bd de zombies au farwest mais détrompez vous, c’est bien plus que çà. Du western au Moyen-âge en passant par l’époque sombre de l’inquisition. Et si les voix prophétiques qu’entendent les croyants ne seraient pas celle du tout puissant mais d’une entité diabolique l’imitant pour leur faire rejoindre ses légions. ?! Une œuvre très personnelle et originale, d’une violence psychologique presque physique, dans laquelle Dieu s’est désintéressé de sa création et dont le seul passe-temps est de faire souffrir ses disciples les plus fervents, où le diable est absent et dans laquelle, abandonnés, les hommes finissent par créer leur propre enfer pour se venger de leur créateur et de leurs semblables d’encore croire en une divinité qui ne les écoute plus !

Amours déchus, complots, hérésie ; un récit occulte sur un rythme endiablé ; vous n’aurez pas le temps de souffler ! Ouvrir cet ouvrage, c’est s’engager sans savoir jusqu’où il vous mènera ! Bonne chance

Lire la suite

Kamakura diary d’Akimi Yoshida

Trois sœurs, au caractère très différent, apprennent la mort de leur père. Abandonnées par ce dernier alors qu’elles étaient encore des enfants, les trois filles ne semblent pas éprouver de la tristesse. Au contraire, c’est plutôt la colère qui fait surface à l’annonce de cette nouvelle. Aux funérailles, elles rencontrent Suzu, leur demi-sœur dont elles ignoraient totalement l’existence. Orpheline, les trois sœurs lui proposent de venir vivre avec elles.

Voici une très belle histoire, sans nécessairement beaucoup de rebondissements, mais on aime car c’est la vie, tout simplement. Si vous souhaitez découvrir cette petite pépite, la série en 7 volumes se trouve en section ados.

Pour les personnes intéressées par les mangas « tranches de vie », n’hésitez pas à demander d’autres titres aux bibliothécaires. Nous avons notamment « Une sacrée mamie » ou encore « Un coin de ciel bleu ».

Lire la suite

Une histoire des loups d’Emily Fridlund

Madeline, jeune fille un peu sauvage, habite avec ses parents dans des conditions un peu précaires, au bord d’un lac du Minnesota. De l’autre côté du lac s’installe une famille aisée qu’elle ne peut s’empêcher d’observer. Le père travaillant loin, Madeline se rapproche de la femme, Patra, et de son fils Paul. Petit à petit, elle entre dans la vie de cette femme solaire et de ce garçon de 4 ans d’une grande maturité. Le père, absent, est néanmoins présent dans le discours de Patra qui a beaucoup d’admiration pour lui. Madeline est sous le charme de cette famille qui lui semble tellement parfaite et différente de la sienne. Mais derrière cette apparente légèreté, on sent une tension sourde. Madeline, maitrisant peu les codes sociaux, ne se rend pas compte que quelque chose ne va pas…

Ce premier roman mêle ambiance trouble, poésie et hostilité de la nature environnante. Le point de vue tronqué de la narratrice ainsi que des allers-retours dans le temps nous dévoilent par petites touches ce drame annoncé dès la première page.
Une auteure à suivre, assurément.

Lire la suite

Descender de Jeff Lemire

Un jour, sans raison apparente, des robots gigantesques sont apparus simultanément au dessus de chacune des neuf planètes majeures constituant le Conglomérat Galactique Unifiée (CGU). Puis, sans sommation, ces « Moissonneurs » sont passés à l’attaque, provoquant des milliards de morts à travers la galaxie, avant de disparaître aussi mystérieusement qu’ils étaient apparus.
Dix ans plus tard, tandis que les êtres mécaniques sont devenus persona non grata au sein d’un univers qui se remet encore péniblement du traumatisme causé par ce massacre sans précédent, Tim-21, un petit robot à l’apparence enfantine, reprend conscience sur une colonie minière éloignée. Son réveil ne manque cependant pas d’attirer l’attention car il pourrait bien être la clé permettant d’expliquer l’origine des « Moissonneurs »…

Tim-21 deviendra vite le centre de toutes les convoitises. Recherché par plusieurs factions (résistance robotique, chasseurs de primes, racailles mécaniques), il devra fuir sans savoir à qui faire confiance, que croire et découvrir par lui même qui il est réellement et quel rôle il a à jouer dans tout cela.

Un univers SF intéressant, personnages attachants sans tomber dans les stéréotypes affectifs, les longueurs sont évitées et chaque tome apporte une nouvelle clé à l’histoire.

Lire la suite

Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit

 

Au Sri Lanka, Shemlaheila est cueilleuse dans une plantation de thé. A l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves et décide de partir pour Londres. Elle part à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. Est-ce que le contraste de cultures ne sera pas trop violent?

Petit livre à déguster qui fait voyager. On s’attache très rapidement à la courageuse héroïne.

Ce livre a gagné le Prix du Livre Romantique 2017.

Jeanne-Marie. Cueilleuse de thé. Charleston Editions , 2017

Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame

Yaichi élève seul sa petit fille Kana jusqu’au jour où son beau-frère canadien, Mike Flanagan, débarque dans sa vie. Mike est le mari du frère jumeau de Yaichi, récemment décédé. L’arrivée de Mike sous son toit perturbe Yaichi qui n’est pas à très à l’aise avec ce beau-frère homosexuel. Néanmoins, Yaichi accueille Mike comme il se doit.

Ce manga traite de l’homosexualité mais pas uniquement. D’autres thèmes comme celui de la famille, la rencontre des cultures ou le deuil sont mis en avant avec une justesse et une douceur particulières. Les stéréotypes sur les gays sont brisés grâce à la petite Kana qui, avec son innocence propre à l’enfance, permet à son père de remettre en question ses idées préconçues sur l’homosexualité. Le personnage de Mike est, quant à lui, tout simplement touchant. On ne peut que partager sa peine dans l’épreuve qu’il traverse. Sa gentillesse et son authenticité en font un personnage attachant.

Une série à suivre dès 13/14 ans

Lire la suite

Mister Wonderful de Daniel Clowes

Marshall, antihéros par excellence, célibataire introspectif et grisonnant, s’apitoie sur son sort et sur celui de l’humanité. Il attend Nathalie dans un bar, avec qui un couple d’amis bienveillants lui ont arrangé un rendez-vous. Nathalie finira par arriver et Marshall achèvera de se torturer afin de ne pas passer à côté de «l’être humain le plus génial ayant jamais existé», la compagne idéale de ses petits-déjeuners dominicaux fantasmés ».

Subtilité et finesse des sentiments humains, simplicité graphique ; une histoire d’amour banale, universelle mais qui nous rappelle que dans « histoire d’amour » il y a le mot/sentiment « amour ».

Lire la suite

Fuzz et pluck de Ted Stearn

Ou les péripéties singulières d’un poulet et d’un ours en peluche.

Cette bande-dessinée met en scène deux anti-héros mal assortis bataillant pour persister dans un monde atrocement risible, voire risiblement atroce. Fuzz, ours en peluche jeté à la poubelle- lâche et opportuniste et Pluck coq déplumé en fuite, suffisant et intrépide. Sans un sou en poche ils prennent la route en chasse de pitance, d’un travail voire, mais surtout et malgré eux, d’une succulente aventure pleine de individus douteux, de rebondissements et de joies.

Le tout au sein d’une Amérique misérable et saugrenue ou la stupidité simple côtoie la malveillance arbitraire ainsi que la déviance sexuelle.

Un petit bijou d’humour noir 🙂

J’ai dévoré ces deux tomes sans m’arrêter de rire ou de sourire ! A lire sans modération !

Lire la suite