Atelier informatique

Dans cet atelier on découvre le code avec scratch, on apprend à surfer en toute sécurité ! On apprendra aussi à utiliser différents outils informatiques, et tout ça sur des logiciels libres et gratuits, disponibles sur toutes les plateformes !

1e et 3e mercredis du mois (sauf congés scolaires)

  • 6-10 ans : 13H30-15H
  • 10-14 ans : 15H-16H30

Gratuit sur inscription
Prochaines dates : 4  septembre, 18 septembre, 2 octobre et 16 octobre

Club de lecture « ados »

Premier mercredi du mois
(sauf congés scolaires) de 16H à 18H

Le club ados est le rendez-vous incontournable des accros de la lecture ! C’est un espace ouvert à tous dès 12 ans, où tous les mois, des bibliothécaires vous proposent de lire des livres récents, d’échanger vos avis et partager des moments de plaisir autour d’un gâteau ou de biscuits.
Prochaines dates :  4 septembre, 2 octobre, 6 novembre et 2 décembre

Les enfants du temps qui vient de Gaia Guasti

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Les enfants du temps qui vient est un roman pour adolescents. Ne vous fiez donc pas à sa petite taille, à son nombre de pages limitées et laissez-vous tenter par ce récit intrigant.

Intrigant ? Pourquoi donc ? Ce qui rend le lecteur perplexe, c’est qu’aucune information concernant le lieu, l’époque ou l’identité des protagonistes n’est donnée, bien qu’en lisant attentivement on peut le deviner*. L’histoire met en scène un clan où plus aucun enfant ne vient à naître. En outre, la tribu reste toujours sur ses gardes car les « Nouveaux » rôdent aux alentours.

En plus d’avoir un récit mystérieux, ce texte est très poétique. La plume de l’auteure est envoûtante ! À tester absolument !

Les enfants du temps qui vient / Guasti, Gaia ; Thierry Magnier, 2018

Cette critique vous donne envie de lire ce livre ? Vous voudriez l’emprunter ou le réserver ? Retrouvez-le ici !

 

*SPOIL : il semblerait que l’on soit au temps de la Préhistoire lorsque les hommes de Néandertal rencontrent les Homo Sapiens.

Toute la beauté du monde n’a pas disparu de Danielle Younge-Ullman

Ingrid, 17 ans, ne comprend pas ce qu’elle fait dans ce camp de survie en pleine nature. Elle n’a pas sa place parmi ses ados à problèmes qui ont des comptes à régler avec la société. Mais elle a
passé un contrat avec sa mère, et pour obtenir de faire des études de chant dans une prestigieuse école artistique anglaise, elle est prête à affronter ses trois semaines de trek dans la boue attaquée par les moustiques.

Au fil des jours et des (més)aventures, elle écrit des lettres à sa mère, qu’elle n’enverra jamais mais qui lui permettent d’expier. Elle raconte aussi ce qu’elle tait aux autres. Son enfance en tournée avec sa mère, Margot-Sophia Lalonde, étoile montante de l’opéra, jusqu’au drame, les cordes vocales endommagées. La dépression et ces jours sombres où sa mère ne sortait plus du lit. L’amour, aussi, salvateur ou décevant. Et surtout sa passion pour le chant, dévorante mais impossible à vivre pour ne pas blesser l’ancienne cantatrice. 

Lire la suite

Game over ?! Concours d’écriture

Les gagnants du concours 2017-2018 !

Pour la deuxième année, la BiblioXL a organisé un concours d’écriture. Celui de cette année se faisait en collaboration avec le service Solidarité – Égalité des chances de la commune d’Ixelles et Handicap International. Après avoir exploré le policier, nous proposions aux participants de l’édition 2017-2018 d’explorer le handicap et la science fiction.

Lire la suite

The Promised Neverland

Emma, Ray et Norman vivent tous les trois à l’orphelinat Grace Field House. Ils y passent des moments heureux avec leurs « frères » et « sœurs » et « Maman » qui s’occupe d’eux et qu’ils aiment profondément. De temps à autre, un orphelin quitte le foyer pour rejoindre une nouvelle famille d’accueil. C’est le cas de Conny, une adorable petite fille de six ans. Au moment de partir, Emma et Norman constate que celle-ci a oublié « Little Bunny », sa peluche lapin dont elle ne se sépare jamais. Exceptionnellement, les deux amis désobéissent à Maman et se dirigent vers le portail interdit où Conny s’apprête à quitter l’enceinte de Grace Field House. Là, Emma et Norman font une terrible découverte et réalisent que leur existence repose sur un monstrueux secret.

Je ne vais pas vous en dévoiler d’avantage, sachez juste que ce premier tome peut être résumé en une phrase : « Méfiez-vous des apparences ! ». Cette série haletante s’inscrit dans un univers glauque et cruel. Le scénario est original et propose des héros intelligents qui ne laissent rien au hasard.  Dès le début du récit, on se sent impliqué et on suit avec attention les plans élaborés par les orphelins, en espérant qu’au final, ça se passe bien pour eux.  Au niveau graphique, on a quelque chose de qualité. Ce n’est pas étonnant si cette série a été citée lors de la 10e édition du Grand Prix du Manga au Japon.

La série se trouve en section ados (mezzanine). Elle s’adresse plutôt à des lecteurs avertis.

Cette critique vous donne envie de lire ce livre ? Vous voudriez l’emprunter ou le réserver ? Retrouvez-le ici !

 

L’atelier des sorciers

Et si pour être un sorcier, il suffisait juste de savoir bien dessiner ?

Voici l’histoire de Coco, une petite fille fascinée par la magie qui croise un jour le chemin du sorcier Kieffrey. Malgré les mises en garde de ce dernier, Coco espionne le magicien et découvre qu’un sort ne se lance pas mais se dessine ! La magie ne serait donc pas réservée uniquement à une poignée de privilégiés, contrairement à ce que les sorciers veulent le laisser croire. Grisée à l’idée de pouvoir pratiquer la magie, Coco s’entraîne à l’aide d’un grimoire qu’un étrange personnage lui avait vendu autrefois. Son excitation retombe très vite lorsque, accidentellement, elle pétrifie sa mère.

Je vous conseille vivement ce manga car il propose un scénario et un univers assez différents de ce qui se fait à l’heure actuelle. Dans cet univers merveilleux, la magie s’inscrit comme étant omniprésente, acceptée de tous mais réservée à quelques privilégiés. En tout cas, c’est ce que la population croit. Coco va vite découvrir, à ses dépens, qu’en plus d’être techniquement accessible à tous (à condition d’être un minimum doué en dessin), la magie peut se révéler aussi dangereuse. Outre cet univers incroyable et un scénario bien ficelé, ce manga propose également un dessin très soigné et loin des stéréotypes que véhiculent parfois certains mangas. Série disponible en section jeunesse.

Cette critique vous donne envie de lire ce livre ? Vous voudriez l’emprunter ou le réserver ? Retrouvez-le ici !

 

Rumiko Takahashi : Grand Prix 2019 à Angoulême

 

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême vient de décerner son Grand prix 2019 à l’auteure japonaise Rumiko Takahashi. Elle est la deuxième mangaka à remporter ce titre. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Rumiko Takahashi a notamment créé les séries Urusei Yatsura (Lamu), Ranma 1/2 et Maison Ikkoku (Juliette je t’aime). À la Biblio XL, nous avons justement la série Maison Ikkoku. Et si vous la testiez? À partir 13 ans.

Maison Ikkoku / Rumiko Takahashi ; Tonkam, 2007-2009

Cette critique vous donne envie de lire ce livre ? Vous voudriez l’emprunter ou le réserver ? Retrouvez-le ici !

ReLIFE

Voici une série suggérée par l’une de nos lectrices. Arata, 27 ans, se retrouve dans une situation peu enviable : pas de travail, pas de petite copine et contraint de mentir à ses proches pour sauver les apparences. Cette situation, il la doit à une erreur commise à l’époque où il avait décroché son premier job. Après avoir passé seulement trois mois au sein de son entreprise, Arata a démissionné. Par conséquence, aucun employeur ne souhaite lui donner de seconde chance. Dans une situation précaire, Arata n’a pas d’autre choix que d’accepter de participer à une expérience de réinsertion sociale proposée par une société appelée « ReLIFE ». Pendant une année, tous ses frais seront pris en charge à condition qu’il refasse une année de terminale. Pour se fondre dans la masse des étudiants, Arata devra avaler une pilule qui lui donnera l’apparence de ses 17 ans.

Deux choses m’ont intriguée dans cette série. La première est la rencontre de deux générations différentes. En effet, quand Arata rencontre ses camarades de classe, il constate très rapidement que ses années d’adolescence sont bien différentes de la vie que mènent  les adolescents actuels. De plus, Arata, en presque trentenaire, a des habitudes qui peuvent le trahir et dont il doit se défaire  (fini les pauses cigarettes !). Le deuxième point intéressant de ce manga concerne la vision du monde du travail au Japon. Dès le premier volume, on se rend compte de la dureté de ce milieu. Au fil de la lecture, on remet en question démission précipitée d’Arata. Peut-être était-elle justifiée ?

Série disponible en section ado (mezzanine).

Kamakura diary d’Akimi Yoshida

Trois sœurs, au caractère très différent, apprennent la mort de leur père. Abandonnées par ce dernier alors qu’elles étaient encore des enfants, les trois filles ne semblent pas éprouver de la tristesse. Au contraire, c’est plutôt la colère qui fait surface à l’annonce de cette nouvelle. Aux funérailles, elles rencontrent Suzu, leur demi-sœur dont elles ignoraient totalement l’existence. Orpheline, les trois sœurs lui proposent de venir vivre avec elles.

Voici une très belle histoire, sans nécessairement beaucoup de rebondissements, mais on aime car c’est la vie, tout simplement. Si vous souhaitez découvrir cette petite pépite, la série en 7 volumes se trouve en section ados.

Pour les personnes intéressées par les mangas « tranches de vie », n’hésitez pas à demander d’autres titres aux bibliothécaires. Nous avons notamment « Une sacrée mamie » ou encore « Un coin de ciel bleu ».

Lire la suite

Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit

 

Au Sri Lanka, Shemlaheila est cueilleuse dans une plantation de thé. A l’aube de ses vingt ans, la jeune femme a d’autres rêves et décide de partir pour Londres. Elle part à la découverte d’un pays complètement différent du sien, Shemla va découvrir une autre culture, d’autres personnes et surtout d’autres envies. Est-ce que le contraste de cultures ne sera pas trop violent?

Petit livre à déguster qui fait voyager. On s’attache très rapidement à la courageuse héroïne.

Ce livre a gagné le Prix du Livre Romantique 2017.

Jeanne-Marie. Cueilleuse de thé. Charleston Editions , 2017

Anne et la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery

L’histoire se déroule sur l’île-du-Prince-Edouard, au Canada, où Matthew et sa sœur Marilla attendent un jeune garçon pour les aider à la ferme.

Quelle n’est pas leur surprise lorsque Anne débarque dans leur vie! Non seulement, c’est une fille, elle est rousse et en plus elle parle toute la journée: Matthew est enchanté, Marilla un peu moins. Pourtant, grâce à sa débrouillardise et sa détermination, Anne arrive à se faire accepter de tous…

Un livre frais où l’on sourit au fil des pages et qui rend heureux.

Lire la suite

Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame

Yaichi élève seul sa petit fille Kana jusqu’au jour où son beau-frère canadien, Mike Flanagan, débarque dans sa vie. Mike est le mari du frère jumeau de Yaichi, récemment décédé. L’arrivée de Mike sous son toit perturbe Yaichi qui n’est pas à très à l’aise avec ce beau-frère homosexuel. Néanmoins, Yaichi accueille Mike comme il se doit.

Ce manga traite de l’homosexualité mais pas uniquement. D’autres thèmes comme celui de la famille, la rencontre des cultures ou le deuil sont mis en avant avec une justesse et une douceur particulières. Les stéréotypes sur les gays sont brisés grâce à la petite Kana qui, avec son innocence propre à l’enfance, permet à son père de remettre en question ses idées préconçues sur l’homosexualité. Le personnage de Mike est, quant à lui, tout simplement touchant. On ne peut que partager sa peine dans l’épreuve qu’il traverse. Sa gentillesse et son authenticité en font un personnage attachant.

Une série à suivre dès 13/14 ans

Lire la suite

Nous les menteurs de E. Lockhart

Les ados de notre club de lecture ados sont plutôt durs lorsqu’ils décident de donner des cotes aux livres que nous leurs proposons. En effet, ils peuvent mettre entre 0 et 5 étoiles aux livres qu’ils ont lus… Et la cote maximale sort très rarement! (La cote minimale aussi, cela dit…). Alors, si je vous dit que le roman Nous les menteurs de E. Lockhart a été lu par 5 ados  et que la majorité à donné 5 étoiles aux livres, vous comprendrez qu’il s’agit d’une mini-révolution !

Nous, les menteurs, c’est l’histoire d’une famille, d’une île privée et d’un été.
Chaque année, les Sinclair se retrouvent sur Beechwood, leur île privée, pour passer l’été. Les cousins sont tous de la partie, accompagnés d’un ami. Ils ont tous plus ou moins le même âge : 17 ans. Ils profitent des vacances pour refaire le monde et profiter du lieu. L’année précédente, Cadence, l’une des cousines, n’avait pas pu se rendre sur l’île à cause d’un accident dont elle ne se souvient pas du tout. Heureusement, cet été, elle est de la partie. Entre baignades et discutions, elle pose des questions sur son accident mais elle se rend compte que dans ces cas là soit on lui ment soit on se tait.

Arriverez-vous à deviner la fin avant de terminer le roman ? C’est peu probable ! Ce roman est addictif, plein de suspense et vous gardera en haleine jusqu’à la dernière page. Lire la suite

Tu ne sais rien de l’amour Mikaël Ollivier

Une nuit, Nicolas se réveille en sursaut suite à un cauchemar. Le temps de se remettre de ses émotions, celui-ci vérifie ses e-mails et en voit un de sa mère. L’objet du mail :Malina. Nicolas et Malina se connaissent depuis toujours. Ils ont été voisins, amis puis amoureux et s’ils se voient moins ces derniers temps c’est simplement parce qu’ils sont devenus adultes. Pourquoi la mère de Malina lui envoie-t-elle ce mail ?

Dans son dernier roman, Mikaël Ollivier nous balade dans la vie de Nicolas. Celui-ci ne lira pas son mail tout de suite et son quotidien de jeune adulte se mêlera ce jour-là à ses souvenirs. Son enfance, son adolescence, c’est l’histoire d’une famille entière qui se déroule sous nos yeux parfois embués. Nous découvrons le rapprochement de Malina et de Nicolas en spectateur attentifs puis revenons à un Nicolas adulte qui se promène de nuit pour se calmer. On découvrira les réussites, les échecs et les petits mensonges d’une famille somme tout normale. Puis, enfin, nous saurons ce que ce fameux mail contient et toutes les hypothèses formulées se révèleront fausses !

Lire la suite