L’arbre du pays Toraja de Philippe Claudel – 2016 –

coup de coeur arbre du pays TorajaPhilippe Claudel nous explique d’ abord l’ origine de ce titre énigmatique.
En Indonésie, cet arbre accueille les corps des petits enfants morts. Il continue à pousser et emmène ces corps vers le ciel.
Face à ce rite funéraire, l’auteur réfléchit à la façon dont nous faisons vivre en nous ceux qui ne sont plus.
Le livre est une sorte d’arbre de Toraja dans lequel restent vivants les êtres chers que le narrateur, un cinéaste, a perdus. Il nous fait vivre, avec beaucoup de sensibilité, les souvenirs de son ami qui l’ accompagnent au-delà de la mort.
Ce livre sur la mort est paradoxalement optimiste, une ode à la vie grâce  aussi à l’ évocation du nouvel amour du narrateur vieillissant pour une jeune voisine…
Un beau livre, plein de philosophie de vie…très attachant, malgré la gravité du propos.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.