Là où l’histoire se termine d’Alessandro Piperno – 2017

L’action se passe à Rome dans le milieu juif. Matteo criblé de dettes décide de fuir l’Italie pour Los Angeles, car il est poursuivi par un créancier prêt à lui faire la peau. Il laisse sa femme et ses enfants derrière lui… Seize années ont passé, son créancier décédé, il décide de rentrer à Rome. Il espère que les siens l’attendront à l’aéroport. Ce ne sera pas le cas.

A partir de là, nous allons suivre les mésaventures cocasses et torturées de cette famille, dont le père voudrait que par un coup de baguette magique que tout soit comme avant. Sa femme, toujours amoureuse, aimerait pour sa part se remettre avec Matteo. Ses enfants voient les choses autrement. Ce roman nous fait un peu penser au cinéma de Woody Allen… C’est bien le roman américain de la rentrée littéraire, écrit par un italien, comme annoncé !

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.