Eclipses japonaises de Eric Faye – 2016

eric-fayeCe roman nous invite à suivre le trajet de plusieurs japonaises enlevées par la Corée du Nord dans le but de former de futures espionnes. Après présentation des différents protagonistes, l’auteur réussit à tisser une toile fascinante au moyen des histoires personnelles de ses personnages (tous inspirés par des personnes réelles qu’il a même parfois rencontrées). Un sujet original dont l’ambiance m’a pourtant semblé familière. Plus d’une fois, j’ai songé à Ismaïl Kadaré, et pour cause : c’est Eric Faye lui-même qui a préfacé tous les tomes de l’œuvre complète du grand écrivain albanais. Retirez-en la trame « folklore et traditions anciennes » et l’on est ici dans un univers carcéral et autoritaire similaire à celui de Kadaré. La valeur de ce roman est réelle pourtant : il reste captivant tout en nous ouvrant les portes d’un pays et d’une histoire très lointains de notre vécu.

Et puis, finalement, certaines de ces destinées tronquées trouveront quand-même un peu de lumière au bout du chemin… Dommage, cependant, que ce roman ne soit pas un peu plus long : le sujet et le traitement qui en est fait le permettaient. De ce fait, la bibliographie en annexe est on ne peut plus judicieuse.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.