Cycle d’activités autour de la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes, du 3 au 5 mars 2021

Des mots qui percutent, des mots qui transmettent et des mots qui réparent… Quatre univers, quatre temps, cinq femmes pour vous emmener au cœur de l’être, du partage et du plaisir.

Découverte de l’écriture «d’autolouange » avec Marie Millis

L’autolouange puise ses principes dans l’art du Kasala, une pratique millénaire encore vivante en Afrique. Qu’il soit oral ou écrit, cet art guérisseur encourage à parler de soi, sans avoir à rougir. Il s’agit d’écrire et de proclamer un portrait de soi, sans mensonge et sans modération. Une seule exigence : l’amplification. Avec des exercices ludiques accessibles, venez découvrir et partager votre « noblesse ».

Infos pratiques :

Le 3 mars de 18h00 à 21h00 ou le 4 mars de 14h30 à 17h30
Réservation indispensable car places limitées au 02 515 64 49 ou irma.buiatti@ixelles.brussels
Cet atelier se fera en visio-conférence, un lien zoom vous sera envoyé en guise de confirmation de votre inscription.

Y a –t-il un bout à la corde ? d’Agnès Guignard

Avant de pouvoir l’accueillir en live à la bibliothèque, venez découvrir le projet d’Agnès Guignard.

Un récit pour la scène, à une voix et plusieurs fantômes

Il n’y a ni corde ni pendu dans cette histoire 
mais des puits dans lesquels on se jette pour échapper et
desquels on remonte pour vivre.
Mon grand-père est arménien, il arrive en  France 1923.
Il laisse l’Empire Ottoman, ses violences et débarque à Marseille. 
Dans cette nouvelle vie, il se fait appeler Charlot, il y tient. 
 Il traverse mon enfance comme un mystère. 

Ce  texte est comme un jeu de cache-cache, d’ombre et de lumière entre ce que je sais et ce que je ne sais pas, entre ce qui est transmis, omis ou simplement perdu à tout jamais .. Au gré de cette incertitude, se construit  un espace insoupçonné où la  liberté, ma liberté, me semble rendue.

Agnès Guignard

Infos pratiques

Le 4 mars à 20h00, sur notre chaîne YouTube… ou en replay ensuite !

Réveil poétique

Petit déjeuner poétique entre café, croissants et extraits croquants avec Céline et Irma. Venez déguster quelques morceaux choisis spécialement pour vous.

Le 5 mars de 9 à 10h sur Instagram. Toutes les informations à propos des réveils poétiques se trouvent ici !

Biche de Ville

Poétesse pop, Biche de Ville écrit tout haut ce qu’on pense tout bas. Elle chante les maux de celleux qui n’osent pas, se met à nu pour éveiller les consciences et changer notre regard sur les choses.
Ses poèmes exposent sans filtre sa vision du monde à travers son cœur de femme et balancent ses révoltes avec le smile. Authentiquement excentrique, elle les emmène à sa manière sur la scène musicale à la sauce électro, mêlant parlé, chanté, digressions délicieusement rebelles

Je suis ce que j’ai décidé d’être
Une question de sens, loin du paraître
J’écris tout haut ce que tu penses tout bas
Je chante les maux de ceux qui n’osent pas
Je suis poétesse pop
Je prends ma place, je déploie mes ailes
Mes poèmes c’est pas de la dope
Sur fond d’électro, j’en balance des ritournelles
Je suis féministe « in progress »
Belle encore, dans ta langue on dit « rebelle »

Call me Biche de Ville

Infos pratiques

Le 5 mars à 19h30, sur notre chaîne YouTube pour un visionnage en avant-première… ou en replay ensuite en attendant patiemment son concert à la bibliothèque d’Ixelles.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.