Le Jardin, Paris de Camille Geniller

Le jardin est un célèbre cabaret parisien dans les années 20. Chaque danseuse porte un nom de fleur et Rose fait ses débuts sur la scène. Sa particularité est que Rose est un jeune homme de presque 18 ans. Timide et peu sûr de lui, il enflamme pourtant la scène au point d’avoir très rapidement un habitué qui ne vient que pour le voir. Une relation se crée entre eux, mais jusqu’où va-t-elle mener?

Dans cette magnifique bande dessinée, on découvre une histoire douce et superbement illustrée. Au final, le genre des personnages importe peu et on se laisse transporter par les décors et les tenues incroyables dans un Paris du 1920 tolérant.

Judith

Lire la suite

Trois voeux de Liane Moriarty

L’histoire commence dans un restaurant chic à Sidney. Trois jeunes femmes y fêtent leur anniversaire de manière bruyante quand une dispute éclate et l’une d’elle finit avec une fourchette plantée dans le ventre alors qu’elle est en fin de grossesse.
Comment ces trois sœurs, triplées en plus, en sont-elles arrivées à se lancer des couverts en public? Pour cela il faut remonter plusieurs mois en arrière au moment qui, selon elles, a tout déclenché.
Alors que Cat apprend que son mari l’a trompée, Lyn doit faire au stress de sa vie de business woman, mère d’une petite fille de 2 ans et surtout belle-mère d’une adolescente revêche; quant à Gemma, une rencontre chamboule ses choix de vie bohème.
Chacune prise par ses propres problèmes, arriveront-elles à être là les unes pour les autres?

Tout premier roman de Liane Moriarty sorti en 2003, la traduction en français arrive seulement à nous. Malgré tout, on y retrouve déjà la patte de l’autrice qui aime mélanger les flashbacks et les secrets dévoilés juste au bon moment.
Bien qu’elle aborde parfois des sujets assez difficiles et qu’on a l’impression que rien ne sera épargné pour ces triplées, le livre fait du bien sans laisser une impression de happy ending forcé.

Judith

Lire la suite

Dating Fatigue: amours et solitudes dans les années (20)20 de Judith Duportail

En 2019, Judith Duportail sortait son enquête sur le monde des applications de rencontre et particulièrement de Tinder. Le livre fait un buzz et elle est étiquetée comme « l’experte Tinder ». Mais est-ce que connaître la façon de fonctionner des apps lui permet de naviguer dans ce monde qui lie sentiments et informatique?
Pas nécessairement… Dans ce tome, elle dévoile les difficultés qu’il y a à être célibataire à notre époque entre la nouvelle révolution féministe, la libération des genres et des sexualités et surtout les rencontres à travers les pixels.

Cet essai écrit à la première personne et parsemé d’anecdotes personnelles et de résultats d’enquêtes se lit comme un roman. On se reconnaît d’une manière ou d’une autre dans le parcours de l’autrice et cela nous permet de se poser des questions et parfois même d’avoir quelques réponses.
Malheureusement, cela ne se finit évidemment pas avec la formule magique pour trouver l’amour ou en tous cas, la solution pour ne pas se perdre dans la fatigue du dating moderne mais on en ressort avec l’impression d’avoir discuté avec une amie qui comprend et donne de bons conseils.

Judith

Lire la suite

Dans le sens du vent: Nord, Nord-Ouest de Aki Irie

Kei Miyama, un détective indépendant de 17 ans, vit avec son grand-père français en Islande. Comme les autres hommes de sa famille, il dispose d’un pouvoir atypique. Le sien consiste à pouvoir communiquer avec les appareils électriques et les automobiles. Mais sa vie bascule soudainement lorsqu’un détective japonais en congés sur l’ile lui annonce l’assassinat de son oncle et sa tante par le propre frère de Kei. Qui croire ? Convaincu de l’innocence de ce dernier, le jeune détective va mener l’enquête.

Régulièrement cité parmi les meilleurs mangas publiés récemment au Japon, Dans le sens du vent – Nord, Nord-Ouest interpelle par son dessin très majestueux et poétique, ses lignes allongées et ses paysages islandais oniriques. Un voyage dans la culture et les paysages islandais.

Une histoire bien éloignée des standards du manga. Il tient à la fois du guide touristique, de l’aventure et du suspense avec une pointe de fantastique et de romance. Vous le fermerez avec une furieuse envie de visiter l’Islande !

Tom

Lire la suite

Betty de Tiffany McDaniel

« Tu dois danser, parce que c’est ce que les femmes de notre famille ont toujours fait pour tous les évènements de leur vie. C’est pour ça que le monde ne s’est jamais arrêté, parce que quels que soient les changements ou les souffrances qu’elles subissaient, les femmes dansaient. Elles savaient que le monde devait continuer si elles voulaient voir toutes les bonnes choses découler de ce changement et de cette souffrance. » 

Betty, c’est celle que son père surnomme tendrement ma petite indienne, est la sixième d’une famille de huit enfants. Au cœur des Etats-Unis du XXeme siècle, elle découvre la brutalité, l’injustice, les multiples oppressions sociétales et la violence intrafamiliale, mais aussi le pouvoir de la nature, des mots et des histoires.

Témoin des difficultés et douleurs des membres de sa famille, Betty grandit, observe, sans pour autant saisir tous les enjeux. Quand les secrets deviennent trop lourds à porter, elle les écrit sur un bout de papier et les enterre. Ces fragments de vie déposés année après année lui permettront plus tard de former le récit de son histoire, de mettre du sens sur l’insensé, car « raconter une histoire a toujours été une façon de réécrire la vérité. Mais parfois, être responsable de la vérité est une façon de se préparer à la dire. »

Un merveilleux roman, tendre et cruel, qui parvient à exprimer d’un même élan poétique la violence destructrice et la force de l’amour.

« Ce serait tellement plus facile si l’on pouvait entreposer toutes les laideurs de notre vie dans notre peau – une peau dont on pourrait ensuite se débarrasser comme le font les serpents. Alors il serait possible d’abandonner toutes ces horreurs desséchées par terre et poursuivre notre route, libéré d’elles. »

« Mes poèmes embrassaient tout ce que mes bras ne pouvaient étreindre. » 

Céline

Lire la suite

Hamnet de Maggie O’Farrell

Si vous aimez les histoires vraies, l’Histoire tout court, et l’écriture à la plume irlandaise, ce roman est pour vous ! Sans aucun doute.

Je m’y suis faite prendre au piège dès son premier chapitre, et n’en suis plus sortie jusqu’à la fin !

Bienvenue en Angleterre…

En 1596, emportés immédiatement dans une urgence!

Le jeune Hamnet cherche désespérément du secours pour sa sœur jumelle Judith, assommée par la fièvre.

Vous le suivez, et comme lui vous courrez!

Mais l’aide ne vient pas.

Un drame se prépare, et personne ne répond.

La mère, surprenante de dons, est en pleine cueillette de plantes médicinales. La sœur ainée est en balade, les grands-parents à leurs affaires, et le père à Londres en pleine création.

L’enfant court, l’enfant appelle, mais ne trouve face à lui que pièces vides ou portes closes.

Qu’adviendra-t-il de ces absences ?

Le père d’Hamnet, vous connaissez son nom.

L’une de ses célèbres pièces aussi.

Inspirée de l’histoire de ce fils…

« Hamlet » voit le jour.

Vous verrez à présent non plus seulement la pièce, mais l’envers du décor, et ses prémices…

Un très beau roman à la lecture addictive et instructive. Tout ce que j’aime !

Anne-So

Lire la suite

Le Week-end de Charlotte Wood

Rares sont les amitiés qui traversent le temps et ses éclaboussures. Rares sont les êtres qui entrent dans votre vie pour y rester acteurs et spectateurs, jusqu’au dernier acte, tendant l’oreille à la dernière réplique.

Témoins des réussites, des sauts dans le vide, des périodes fastes ou douloureuses, de votre courage ou de vos joies. Des rides, des rires et des souvenirs qui s’amoncellent avec douceur ou bien fracas, dans cette histoire commune qu’est peut-être la vôtre.

Ces personnes-là sont parait-il uniques et tout aussi précieuses que le temps écoulé à leur côté.

Dans ce roman elles seront quatre. Quatre amies que rien ni personne n’aurait prédestiné à être liées ad vitam æternam. Et pourtant !

Ces quatre-là sont aussi différentes qu’indissociables. Chacune au caractère bien trempé. Amies jusqu’à la septantaine.

Mais que se passera-t-il quand soudain l’une d’entre elles ne sera plus ? Qu’adviendrait-il de leurs habitudes et de leur équilibre ? Quand tout devient bancal quand l’une s’en est allée. Quand du chiffre 4 bien stable le 3 parait tituber…

Il faudra faire le deuil, garder ce lien, même dans l’absence. Tempérer les colères, accueillir la tristesse et être aussi capable de saisir l’allégresse.

Un roman que j’ai dévoré. Où l’on s’identifie..

Il vous prend sans attendre, vous bouleverse, vous fait rire, et vous donne l’envie de prendre soin des vôtres, qui bien que différents de ces quatre-ci, vous sont chers et précieux pour traverser la vie…

Je vous promets qu’on rit ! Ces quatre-là sont en effet tout un poème !

Anne-So

Lire la suite

Les jours heureux d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Oscar a la trentaine, des relations furtives, un besoin de créer et des parents que l’on peut situer sans excès au rang d’icônes cinématographiques.

Une enfance qui voyage entre tournages, galas, nuits blanches à les écouter refaire le monde en heureuse compagnie, disputes, divorces, désinvolture et réconciliations toujours plus fortes.

Ces deux-là sont son exemple. Son tendon d’achille mais la source de sa force tout à la fois.

Comment grandir dans ce joyeux bordel? Quelles en seront les conséquences mais surtout la part belle à se faire et à chérir?

Un roman qui vous cueille dès le premier chapitre et qui ne quittera pas votre impatience de les connaître jusqu’à la fin.

Une histoire de famille, de cinéma, d’amours tumultueuses, de vie et de tout ce qu’elle comporte de beau, de tragique, de surprises et de souvenirs.

J’ai dévoré, j’ai adoré!

Anne-So

Lire la suite

La Demoiselle à cœur ouvert de Lise Charles

« Eh oui, c’est l’avantage d’être un personnage inconsistant, un caméléon. On charme toutes les fleurs, tous les buissons, et jusqu’aux vieilles branches : tous s’étonnent d’avoir trouvé un animal de la même couleur qu’eux. »

Ça commence légèrement. Une correspondance entre un écrivain en résidence à la Villa Médicis, son ancienne maîtresse et quelques proches. 

Un entre soi universitaire et artistique qui deviendrait vite agaçant si l’autrice ne le décrivait pas à travers ses protagonistes avec suffisamment de recul et d’humour noir.

Je riais bien les premières pages, je me croyais dans une comédie de mœurs légère et intello, puis peu à peu, le récit glisse et l’on sent la duplicité des personnages et la tragédie qui se faufile entre les pages.

« Si on avait un petit bouton sous l’aisselle, sur lequel il suffisait d’appuyer pour mourir, comme ça, d’un coup, sans douleur, combien de personnes resterait-il sur Terre au bout d’une semaine ? « 

De lettre en lettre l’autrice brouille les codes et les pseudonymes, si bien que l’on ne sait plus qui manipule qui, puis nous plonge dans le journal d’une jeune fille de ses 7 à 14 ans. 

Je me suis retrouvée soufflée par la chute, et l’intelligence de la construction qui nous emmène mine de rien dans une réflexion profonde sur ce que l’on peut faire au nom de l’art, parfois en dépit de la vie. 

Céline

Lire la suite

Spy x Family de Tatsuya Endo

Twilight est le meilleur des espions en plein guerre froide entre Ostania et Westalis. C’est pour ça qu’on lui donne la mission la plus délicate du moment: intégrer l’école prestigieuse Eden pour approcher Donovan Desmond, un politicien très important d’Ostania. Pour ça, il suffit que son épouse et lui-même y inscrive leur enfant. Le problème est qu’il a deux semaines pour trouver une épouse et un enfant…

Heureusement, les orphelinats ne sont pas trop regardants et il peut facilement adopter Anya. Quelques jours plus tard, il rencontre Yor Briar, une trentenaire célibataire qui du coup attire les soupçons d’être une espionne et recherche un partenaire pour se protéger de la chasse à l’espionnage. Et c’est comme ça que Twilight devient Loid Forger, psychiatre veuf fraîchement remarié cherchant la meilleure éducation pour sa fille.

Mais rien n’est aussi simple! Yor Briar n’est pas la gentille et discrète employée de bureau qu’elle paraît être: en vrai c’est une tueuse à gages extrêmement douée. La seule à connaître son secret est Anya parce qu’elle-même est… télépathe!

Ce manga un peu farfelu dans un monde qui rappelle l’Allemagne lors de la guerre froide est vraiment drôle et difficile à lâcher! Anya n’a que neuf ans et doit gérer les secrets de ses deux « parents » mais avec une maturité de petite fille pendant que Loid et Yor jongle entre leur faux mariage et leur carrière très dangereuse.

À partir de 10 ans

Judith

Lire la suite

Les indésirables de Kiku Hughes

Kiku est américano-japonaise mais ne connaît rien de son héritage japonais. Quand elle a 16 ans, elle part à San Francisco avec sa mère le temps d’un week-end et alors qu’un brouillard étrange se lève, elle se retrouve quelques instants dans le San Francisco de 1940. Le brouillard revient plusieurs fois et à chaque fois elle reste plus longtemps et découvre l’histoire des camps d’enfermement des japonais sur la côté Ouest.

Ce n’est que depuis récemment que l’on parle de cette partie de l’histoire des USA qui est très peu reluisantes. En effet, après le bombardement de Pearl Harbor, plusieurs états des USA ont décidé d’enfermer les ressortissants japonais et les américains d’origine japonaise dans des camps.

L’approche de l’autrice pour parler de son histoire familiale est très entraînante et permet d’en apprendre beaucoup tout en étant emporté·e par la magie de ces voyages dans le temps.

À partir de 12 ans

Judith

Lire la suite

Le serpent majuscule de Pierre Lemaître

Comme cette magnifique série télé matinale vous le dirait, « Connaissez-vous VRAIMENT vos voisins? »

Haha, ce cher Monsieur Lepoitevin certainement pas! Sa voisine est comme qui dirait une espèce bien à part… Une femme à qui même le pape aurait donné sans peine le bon dieu sans confession !

Et bien croyez-moi, il n’en est rien.

Son dalmatien Ludo était pourtant un bon indicateur de la Cruella qui sommeillait en elle… Et on est passé à côté !

Tentez l’expérience de vous prendre d’affection pour une femme dont vous auriez pourtant tout à redouter. Sous des allures de mégères elle a plus d’un tour dans son sac et dans ses tiroirs de cuisine!

Un régal d’humour noir et de cynisme! On ne s’en lasse pas!

Pierre Lemaitre a bien fait de retomber sur son premier roman, et de nous le mettre sous les yeux tel quel ! Il nous le livre avec fougue et boucle de belle manière ses publications policières.

Truculent et déjanté! Cette chère Mathilde viendra à vous manquer, vous verrez!

Anne-So

Lire la suite

Billy Wilder et moi de Jonathan Coe

Il parle de cinéma et se lit comme un film !

Coquillages et crustacés, plages grecques, tarama et septième art ! Une histoire un peu à la Woody Allen, pleine d’humour et volubile !

Des personnages aux antipodes mais qui pourtant se croisent…

Une ingénue atterrie en plein film Hollywoodien n’en revenant toujours pas de la tournure qu’a prise son destin, et un mentor adulé (quoique parfois cruel) avec qui tout le monde veut être vu, tourner ou bavasser.

De Billy Wilder dirigeant Marilyn et racontant Garbo, à Al Pacino qui ne jure que par le hamburger, vous serez pris au piège de ce récit.

De flashbacks en temps réel, vous voilà voyageur de New-York à Athènes ou de Paris jusqu’en Allemagne ! En plein tournage de « Fedora » !

Une jeune fille vit son rêve, un réalisateur arrive en fin de carrière, une mère couve et c’est la vie qui s’écoule. Les souvenirs resteront.

Silence ! Ça tourne…

Anne-So

Lire la suite

Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

À l’heure de l’instagrammable, du buzz, des likes et des followers, où diriez-vous que vous vous situiez? Êtes-vous de ceux qui suivent ou de ceux qui ignorent? Êtes-vous de ceux qui s’exposent ou de ceux qui tiennent au mystère? Regardez-vous avec recul ou prenez-vous ombrage de ces nouvelles influences?

Qu’apporte tant de visibilité et d’intrusion ? Ou comment l’égo se flatte-il de tant de projecteurs? Sommes-nous tous égaux face à la notoriété et face à son ampleur? Sommes-nous prêts adulte, ou depuis le plus jeune âge, à donner, et ce, sans savoir qui reçoit?

Tant de questions que traite ce roman. Des enfances qui chavirent en surfant sur la vague. Et des adultes menant leur barque, prenant le large et l’eau. Il faudra écoper…

Il se lit facilement, nous effraie du présent, et nous aide à entrevoir l’envers du décor.

À nous alors de ne pas trop céder, de ne pas tout livrer, de ne pas tout épier, afin de préserver notre jardin secret mais aussi d’autres vies que la nôtre…

Anne-So

Lire la suite

Le Train des enfants de Viola Ardone

En 1946, un an après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Parti communiste italien, sorti grandi de la défaite du fascisme, a l’idée d’envoyer dans le Nord de l’Italie prospère, pendant l’hiver qui approche, un maximum d’enfants défavorisés issus des villes du Sud. Et c’est ainsi que pas moins de 70 000 enfants de quatre à dix ans partent en train vers le Nord. Ils y trouvent des familles pour les accueillir, les nourrir et les envoyer à l’école. Parmi eux, notre protagoniste, Amerigo Speranza, originaire de Naples, débarque à Bologne. Il est pris en charge, à Modène, par Derna, une militante syndicale qui vit seule mais, aussi par la famille de la cousine de celle-ci, Rosa, Alcide, son mari, et leurs trois enfants. Une nouvelle vie s’ouvre à lui, loin de la misère des ruelles de Naples.

Ce roman plein d’humour, de tendresse et d’émotion, met en lumière un moment d’Histoire italienne trop vite oublié. L’auteure Viola Ardone, analyse, avec finesse, le désarroi des enfants, obligés de quitter leur maison natale, leur arrivée dans un nouveau foyer, ainsi que leurs tiraillements à être partagés entre leurs deux familles aux modes de vie si différents.Un récit poignant et bien écrit qui se lit d’une traite !

Katia

Lire la suite