Balade de saison

Parcourir la ville, l’arpenter, y rêver, la découvrir… C’est à une visite curieuse des lieux – parcs et rues d’Ixelles – que vous invite Frédérique Bianchi.

Samedi 25 septembre à 10h:

Chemins d’enfants

D’une bagarre de rue à une fête inconnue, le parcours de cette balade traverse des lieux et des histoires d’enfance  suscitent des images, des sons, des gestes de l’enfant.

Leurs mots résonneront au cours du parcours dans divers espaces d’Ixelles : maisons, écoles, lieux d’accueil, de travail, de jeux, de vie.

Prochaine date : samedi 23 octobre à 10h

Longtemps avant les vidéos et les sites internet, villes et campagnes s’offraient par les fenêtres d’un train. Le départ ou l’arrivée en gare étaient les premiers signes du voyage, en donnaient le premier goût.
En littérature tout comme au cinéma, les trains et les gares sont propices aux rencontres, aux passages de frontières, au retour sur soi ou à la conversation le temps d’une navette ou d’un transsibérien avec un ou inconnue. Les chemins de fer furent aussi liés à l’histoire des colonisations et à l’aménagement du territoire.

Si les livres des bibliothèques invitent à des voyages immobiles travers des récits imaginaires ou réels, des dessins et des photos, la balade saison du mois d’octobre partira de la gare d’Etterbeek, située sur le territoire d’Ixelles…

Pour plus d’informations à propos de la gare d’Etterbeek, consultez le site d’Yves Rouyet :

https://histoires-ixelles.blog/tag/gare-detterbeek/

Gratuit sur inscription

Le Train des enfants de Viola Ardone

En 1946, un an après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Parti communiste italien, sorti grandi de la défaite du fascisme, a l’idée d’envoyer dans le Nord de l’Italie prospère, pendant l’hiver qui approche, un maximum d’enfants défavorisés issus des villes du Sud. Et c’est ainsi que pas moins de 70 000 enfants de quatre à dix ans partent en train vers le Nord. Ils y trouvent des familles pour les accueillir, les nourrir et les envoyer à l’école. Parmi eux, notre protagoniste, Amerigo Speranza, originaire de Naples, débarque à Bologne. Il est pris en charge, à Modène, par Derna, une militante syndicale qui vit seule mais, aussi par la famille de la cousine de celle-ci, Rosa, Alcide, son mari, et leurs trois enfants. Une nouvelle vie s’ouvre à lui, loin de la misère des ruelles de Naples.

Ce roman plein d’humour, de tendresse et d’émotion, met en lumière un moment d’Histoire italienne trop vite oublié. L’auteure Viola Ardone, analyse, avec finesse, le désarroi des enfants, obligés de quitter leur maison natale, leur arrivée dans un nouveau foyer, ainsi que leurs tiraillements à être partagés entre leurs deux familles aux modes de vie si différents.Un récit poignant et bien écrit qui se lit d’une traite !

Katia

Lire la suite

Les cloches jumelles de Lars Mytting

Dans un village situé au fin fond d’une vallée montagnarde norvégienne, La femme du propriétaire de la grande ferme Hekne meurt en donnant naissance à des soeurs siamoises. Elle font le bonheur de leur famille et apprennent à tisser à quatre mains. A leur mort prématurée, leur père fait fondre deux cloches qu’il offre  à la magnifique église en bois debout du village. Depuis lors, leur chant mélancolique et singulier résonne dans la vallée pour annoncer le début de la messe ou, parfois, un danger imminent.

Plusieurs siècles plus tard se présentent au village deux jeunes hommes : un nouveau prêtre, bien décidé à laisser une empreinte de modernité sur son passage, et un étudiant allemand en architecture venu pour emmener en Allemagne le joyau de la vallée que constitue l’église. Les deux cloches sont menacées, tout comme le coeur d’Astrid, la descendante de la famille Hekne, qui va devoir faire un choix entre les deux prétendants et lutter pour préserver l’héritage familial…

Dans un sublime décor de glace, Lars Mytting parvient à son tour à tisser et croiser les fils délicats d’un conte nordique et d’un roman d’aventures qui s’étend sur plusieurs générations, où l’on suit la trajectoire du personnage principal, ô combien romanesque : cette église en bois debout avec ses cloches jumelles, au centre de toutes les convoitises. Il y a certaines exagérations et quelques longueurs, mais c’est très dépaysant. On a envie d’en savoir plus sur ces églises en bois debout. A lire avec un bon plaid autour des épaules et une tasse de chocolat chaud.

Mimi

Lire la suite

La mémoire est une chienne indocile d’Elliot Pearlman

« Qu’est-ce que l’histoire ? » ainsi commence le cours d’Adam Zignelik, professeur à Columbia, spécialisé dans la période de lutte pour les droits civiques. Sans sujet de recherche ni publication depuis plusieurs années, il sent sa vie partir à la dérive et la perte de son emploi imminente. À la demande de William McCray, ami de son père et avocat à la retraite, il se lance dans la recherche de témoignages et la preuve qu’un bataillon de soldats noirs américains était présent à la libération de Dachau, fait passé sous silence et controversé dans le monde académique. Son enquête va l’amener à découvrir des enregistrements des rescapé·e·s des camps, saisis par le psychologue Henry Border à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. 
Lamont Williams, jeune homme noir du Bronx condamné à plusieurs années de prison malgré son innocence, est tout juste libéré. Il suit un programme de réinsertion au service d’entretien d’un hôpital de Manhattan et s’applique à terminer sa période de probation pour être employé à temps plein et pouvoir enfin espérer retrouver sa fille. Lors d’un de ses services, il rencontre Henry Mandelbrot, un patient en fin de vie rescapé des camps. Une amitié se tisse entre Lamont et le vieil homme, qui jour après jour, lui raconte l’expérience du ghetto et du camp de la mort, en lui demandant de bien se remémorer chaque détail.
Autour des deux protagonistes gravitent un grand nombre de personnages dont les destins plongent le lecteur dans l’histoire de la ségrégation aux Etats-Unis et celle de la Shoah.

J’avais lu ce roman à sa sortie il y a quelques années, et je l’ai à nouveau dévoré avec angoisse et sidération. L’auteur parvient rendre vivant et unique chaque personnage, tout en nous incitant à une réflexion magnifiquement construite sur les mécanismes d’oppression et d’extermination. 
J’ai beaucoup lu sur ces deux périodes de l’histoire, mais j’ai encore appris à la relecture, notamment sur la révolte du Sonderkommando d’Auschwitz et le rôle que les femmes ont tenu dans la résistance à l’intérieur du camp. 
Un roman magnifique et bouleversant, qui mêle de façon subtile la nécessité de la transmission, familiale et historique, la mémoire intime et collective, et que l’on referme saisi par l’urgence de « Raconter à tout le monde ce qui s’était passé ici. »

« La mémoire est une chienne indocile. Elle ne se laissera ni convoquer ni révoquer, mais ne peut survivre sans vous. Elle s’invite quand elle a faim, pas lorsque c’est vous l’affamé. Elle obéit à un calendrier qui n’appartient qu’à elle, dont vous ne savez rien. Elle peut s’emparer de vous, vous acculer ou vous libérer. Vous laissez à vos hurlements ou vous tirer un sourire. »

Céline

Lire la suite

Le grand mystère des règles de Jack Parker

Les règles… ce grand tabou ! Savez-vous ce que c’est ? Savez-vous VRAIMENT ce que c’est ? Que vous ayez répondu oui ou non, cet ouvrage est pour vous !

Dans son livre Le grand mystère des règles, Taous Merakchi aka Jack Parker s’attaque à l’un des tabous les plus tenaces de notre société : les règles. Il existe plein de noms en langue française pour désigner les menstrues mais très peu d’ouvrages qui font ce travail d’explication, de contextualisation, de réflexion.
Évidemment, il va être question de biologie mais pas seulement ! L’ouvrage parle aussi d’art, de croyances, d’astuces pour (aider à) mieux vivre ses règles, etc., le tout simplement et sans tabous. De quoi, par exemple, aborder la puberté plus sereinement… Que l’on soit ado ou parent !

Le grand mystère des règles est un ouvrage très exhaustif qui réussit le pari de pourtant rester léger… Un livre qui devrait passer entre toutes les mains !
Noémie

Lire la suite

Kérozène d’Adeline Dieudonné

Si comme moi vous aviez dévoré « La vraie vie », vous allez adorer « Kerozene » !
On y retrouve tous les ingrédients dont seule une Adeline Dieudonné à le secret !
Une écriture incisive, déstabilisante, tranchante, prenante, crue ou cruelle, drôle et surréaliste !
Vous voilà débarqué en pleine nuit dans une station essence, tout ce qu’il y a de plus banal. Une déco délavée, des conducteurs de passage, en pause pipi, en recharge de diesel, affalés sur un banc ou en tournée café gobelet. (Une belle bande de paumés, j’tiens quand même à l’signaler!)
Si seulement vous vous étiez arrêté quelques minutes de plus. Si vous aviez pu deviner les pensées délirantes de ces routards, alors vous auriez su.
Et vous auriez sans doute eu peur. Il y a de quoi.
Enfin ça prête à rire quand même !

Humour noir et histoires cyniques prises en pleins phares !
Il sera entre autre question d’un trio de gynéco, d’une truie de compagnie, de coït sauvage, d’un dauphin ou d un cheval, d’une chaise roulante et de queues de cerises… Croyez moi, vous n’allez pas en revenir indemne !
Fuites et déroutes en bord de route ! Ça décape !
J’ai adoré ça !

Anne-So

Lire la suite

Les inséparables de Simone de Beauvoir

Il est de ces êtres qui marquent à jamais votre vie. Des amitiés si longues et sincères qu’elles en deviennent famille. Des sources d’inspiration intarissables et des exemples au sein desquels puiser sa force en temps de doutes, de joie ou encore de tristesse.
Zaza était de ces amies là. Plus qu’une sœur pour Simone.
D’une énergie à toute épreuve, d’une spontanéité sans faille, d’une insolence indomptable et affectueuse, elle était son binôme, son être cher, son inséparable.

Simone de Beauvoir nous offre de sa plume et par ce livre, l’histoire vraie de cet attachement mutuel. De l’enfance à l’âge adulte, de confidences en manigances, et de correspondances en réelles retrouvailles, ce roman se lit avec fougue, plaisir et tendresse.
J’ai adoré !

Anne-So

Lire la suite

Dédale de Takamichi

Imaginez-vous un instant, projetés dans une autre dimension. Du côté face de notre monde !
Un univers parallèle, jonché d’embuches, de créatures et de phénomènes sans réponse. Vous être votre propre guide, et vous seul parviendrez à en échapper ! Personnellement pas sûre que j’en sois revenue ! Certaine même !
Pour notre héroïne c’est tout l’inverse ! Elle adore ça ! Résoudre des énigmes, mettre des plans en place et imaginer toutes les solutions possibles ! A en rendre dingue sa colocataire, débarquée avec elle dans ce délire !
Arriveront-elles à communiquer, à s’échapper, à se sauver elles, et puis nous tous ?

Si la curiosité vous titille et que les labyrinthes et les mystères ne vous font pas frémir, ce manga est fait pour vous ! Agitez vos méninges et réfléchissez avec elles ! Vous trouverez peut-être à votre tour quelques clés à leurs problèmes…
Il est sorti en 1 tome intégral, vous pourrez assouvir votre soif de suspense jusqu’au bout d’un coup d’un seul !
J’ai adoré le trait de crayon et d’humour, l’histoire, et ces deux protagonistes aux caractères bien trempés !
Brillant!

Anne-So

Lire la suite

Les Vilaines de Camila Sosa Villada

Immense coup de foudre pour ce roman.
La plume magnifique de Camila Sosa Villada vous emmène avec talent en plein cœur de l’Argentine.
La vraie, la sombre, et lumineuse à la fois.
Vous y rencontrerez et tomberez en amour de cette communauté trans, de leurs histoires et de ce lien si fort qui les unit.
La force de vivre comme elles sont, d’abriter les coups malgré leurs corps qui crient douleur, d’aimer si fort comme elles le veulent, de se soutenir quoi qu’il advienne et de se protéger, toujours.

Un roman qui me laisse triste de les abandonner. Mais que je garderai proche pour ne jamais les oublier. Elles toutes, Camila, Nadina, Maria la Muette, … , et Tante Encarna leur mère.
Profondes et fortes, qui vous enveloppent pour toute une vie…
Et de leur Éclat des Yeux, si précieux d’importance…
Splendide !

Anne-So

Lire la suite

Géante de Jean-Christophe et Nuria Tamarit

Une BD avec une femme à l’apparence et à la force surhumaine comme héroïne on adore !

Elle s’appelle Céleste, elle est orpheline et finira cadette d’une fratrie de 6 au cœur de la montagne. Curieuse et intrépide elle parcourra des horizons toujours nouveaux et y rencontrera une infinité de personnages de caractère (sorcières et autres ne manquent pas à l’appel) ! Une géante au grand cœur et au courage inébranlable est une excellente compagnie ! Un reboostant à garder précieusement 🙂

Anne-So

Lire la suite

L’Empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich

« Ce qui m’a séduite dans le droit il y a si longtemps, c’était qu’en composant une histoire, en élaborant à partir d’événements un récit structuré, il trouve un commencement, une cause. Mais ce que je ne comprenais pas à l’époque, c’est que le droit ne trouve pas d’avantage le commencement qu’il ne trouve la vérité. Il créé une histoire. Cette histoire a un commencement. Cette histoire simplifie les choses, et cette simplification, nous l’appelons vérité. »

Stagiaire dans un cabinet juridique, Alexandria Marzano-Lesnevich se trouve confrontée au dossier de Ricky Langley, pédocriminel et assassin d’un petit garçon de 6 ans.  Face au visionnage des aveux du criminel, les convictions de l’autrice s’effondrent, et cette étudiante en droit farouchement opposée à la peine de mort est traversée par cette pensée « Je veux que Ricky meure ».  S’en suit une enquête dans laquelle elle va se plonger à corps perdu, pour tenter de comprendre, de trouver la bonne façon de raconter cette histoire tragique. A mesure qu’elle remonte dans le temps et les faits, son propre passé refait surface et un parallèle étrange se tisse entre l’histoire de Ricky Langley et la sienne. 

En mêlant enquête judiciaire et chronique familiale, l’autrice parvient à rendre une vision complexe de ce qu’est la pédocriminalité. Le pédocriminel est cet homme à l’air simplet dont on regarde la photo dans les journaux en espérant ne jamais avoir à croiser son chemin. Mais c’est aussi le grand-père qui montait chaque nuit dans la chambre de sa petite fille une fois la famille endormie. Lequel des deux est le plus monstrueux ? Quels parcours mènent ces hommes à une telle violence ? En brouillant les genres et les codes du policier, de l’écriture journalistique et du récit de vie, Alexandria Marzano -Lesvenich cherche des réponses à ces questions, tout en sachant qu’elle ne pourra jamais y répondre entièrement. Mais en racontant l’histoire de Ricky et la sienne, elle parvient à sortir de ce silence qui traverse les familles, et à « tendre la main au passé », pour poursuivre sa vie. 
Un livre particulièrement brillant!

Céline

Lire la suite

Siège 7A de Sebastian Fitzek

À Berlin, Nele est sur le point d’accoucher quand elle se fait enlevée par un chauffeur de taxi louche. À l’autre bout du monde, son père Mats embarque dans un avion depuis Buenos Aires pour la rejoindre quand il reçoit un appel anonyme l’informant de l’enlèvement de sa fille et du seul moyen possible pour la sauver: provoquer le crash de l’avion. Comment faire alors qu’on n’a aucune arme à portée de main si ce n’est son intellect? Parce qu’en tant que psychiatre, Mats a les moyens de rendre une de ses anciennes patientes assez instable que pour provoquer le pire…

Ce thriller psychologique est assez bien ficelé avec des chapitres courts qui laissent sur la faim. Il est très difficile de le lâcher tant on veut connaître le sort de tous les protagonistes. Sebastian Fitzek a une écriture franche et efficace qui communique l’urgence et le drame de son livre.
Amateur·rice·s de thriller psychologique: vous allez le dévorer!

Judith

Lire la suite

Le goût de la limace de Zoé Derleyn

Le goût de la limace est un recueil de dix nouvelles intimistes. En quelques pages à peine, le lecteur partage un morceau de vie avec un protagoniste, et pénètre ses pensées les moins avouables, ses émotions et ressentis. Nous sommes tour à tour plongés dans l’esprit d’une jeune femme enceinte lors de la veillée funéraire de sa belle-mère, dans celui d’une adolescente qui s’imaginerait bien débarrassée d’une famille encombrante, d’un enfant qui hésite entre Pif Gagdet et une poignée de bonbons, ou encore d’une fille submergée par la fièvre.

 Dès la première nouvelle, la force de suggestion du style m’a saisie. En quelques lignes je me suis retrouvée projetée au cœur de l’intrigue, des sensations et des relations entre les personnages. Les histoires sont brèves, et toutes partagent cette incroyable intimité, liées aux protagonistes mais aussi aux descriptions sensuelles et évocatrices.  Lire la suite

Le labyrinthe des esprits de Carlos Ruiz Zafón

A travers un kaléidoscope d’histoires, de personnages, de lieux à l’atmosphère unique, l’auteur  parvient  , au fil  de ces  840 pages,  à faire se rejoindre tous les chemins  afin de conclure magistralement sa série du « Cimetière des livres oubliés »,  entamée il y a 9 ans avec L’ombre du vent (et le succès que l’on sait)

Mention spéciale ici, pour le personnage d’Alicia (clin d’œil explicite à celui de Lewis Carroll) qui illumine de son feu obscur ce dernier épisode.

Après un tel retour sur l’histoire récente de l’Espagne et son cortège de ténèbres (dont le côté fantastique du récit gomme un petit peu l’horreur) on est étonné, mais finalement charmé, par cette fin presqu’idyllique  où les générations se retrouvent et où se lèvent les secrets.  Barcelone gardera désormais toujours l’ombre de…  Zafón !

Lire la suite

Eveiller ses enfants à la nature… même en ville de Scott D. Sampson

Les enfants d’aujourd’hui sont devenus une génération « d’intérieur », ils passent plusieurs heures par jour devant les écrans. Les responsables ? L’urbanisation, les nouvelles technologies, la peur du danger, de l’inconnu ? Le résultat : une montée en flèche du surpoids et des troubles de l’attention. Les études scientifiques montrent que la nature favorise le développement intellectuel et émotionnel de l’enfant, qu’elle améliore l’estime de soi, réduit le stress, augmente la créativité, stimule les sens… L’aurions-nous oublié ?  Oublié l’enfant-aventurier que nous avons été ? 

Dans ce livre l’auteur propose une mine d’idées, de jeux et d’astuces pour découvrir et aimer la nature : partir à la recherche d’un espace vert, cultiver un mini-potager, organiser des clubs de nature avec des voisins, prendre conscience que la nourriture vient de la nature, sortir le soir pour regarder le ciel, etc.  Leur montrer que la nature est belle, c’est leur donner envie de la préserver !

Lire la suite