Le labyrinthe des esprits de Carlos Ruiz Zafón

A travers un kaléidoscope d’histoires, de personnages, de lieux à l’atmosphère unique, l’auteur  parvient  , au fil  de ces  840 pages,  à faire se rejoindre tous les chemins  afin de conclure magistralement sa série du « Cimetière des livres oubliés »,  entamée il y a 9 ans avec L’ombre du vent (et le succès que l’on sait)

Mention spéciale ici, pour le personnage d’Alicia (clin d’œil explicite à celui de Lewis Carroll) qui illumine de son feu obscur ce dernier épisode.

Après un tel retour sur l’histoire récente de l’Espagne et son cortège de ténèbres (dont le côté fantastique du récit gomme un petit peu l’horreur) on est étonné, mais finalement charmé, par cette fin presqu’idyllique  où les générations se retrouvent et où se lèvent les secrets.  Barcelone gardera désormais toujours l’ombre de…  Zafón !

Lire la suite

Eveiller ses enfants à la nature… même en ville de Scott D. Sampson

Les enfants d’aujourd’hui sont devenus une génération « d’intérieur », ils passent plusieurs heures par jour devant les écrans. Les responsables ? L’urbanisation, les nouvelles technologies, la peur du danger, de l’inconnu ? Le résultat : une montée en flèche du surpoids et des troubles de l’attention. Les études scientifiques montrent que la nature favorise le développement intellectuel et émotionnel de l’enfant, qu’elle améliore l’estime de soi, réduit le stress, augmente la créativité, stimule les sens… L’aurions-nous oublié ?  Oublié l’enfant-aventurier que nous avons été ? 

Dans ce livre l’auteur propose une mine d’idées, de jeux et d’astuces pour découvrir et aimer la nature : partir à la recherche d’un espace vert, cultiver un mini-potager, organiser des clubs de nature avec des voisins, prendre conscience que la nourriture vient de la nature, sortir le soir pour regarder le ciel, etc.  Leur montrer que la nature est belle, c’est leur donner envie de la préserver !

Lire la suite

Smile de Roddy Doyle

Certains se souviennent  de ce succès de la fin des années 80 (-début 90) : la trilogie de Barrytown – qui fut adaptée au cinéma (The Commitments, The Van, etc) – et ces moments hauts en couleur, ayant toujours leurs racines dans le milieu prolétaire irlandais.

N’ayant plus rien lu de l’auteur depuis l’époque, j’étais curieux … J’ai été un peu déçu durant une partie du livre, même si quelque chose m’intriguait dans cette histoire de ce type un peu perdu et déraciné qui vit avec une vedette montante  et retrouve ses anciens « copains » (qui n’en sont en réalité pas) dans le quartier de son adolescence.

Dans l’Irlande hyper catholique de l’époque, notre héros, journaliste à la petite semaine dit haut et fort certaines choses que beaucoup ne veulent pas (encore) entendre …    j’ajouterai seulement que la fin surprend plus.

 

 

Lire la suite

Atelier d’écriture avec Sophie Barthélémy

ATTENTION : L’ATELIER EST COMPLET

Vous avez envie d’écrire mais vous n’osez pas vous lancer ?

De septembre 2018 à juin 2019, la bibliothèque propose un atelier d’écriture mensuel : rythme des mots, rythme des phrases, images, création de personnages et de lieux, évocation de souvenirs,…
Inscrivez-vous vite pour 10 journées complètes et déployez votre imaginaire, votre humour (ou votre sérieux) !

Dates : VENDREDIS 21 SEPTEMBRE, 19 OCTOBRE, 23 NOVEMBRE, 21 DECEMBRE 2018 et 25 JANVIER, 22 FEVRIER, 22 MARS, 26 AVRIL, 24 MAI et 21 JUIN 2019, de 10H à 17H

Tarif : 150 € (100 € pour étudiants et demandeurs d’emploi)

 

Les petites contemplations de Yao Ren

À travers ce manhua (manga chinois) tiré de son blog, Yao Ren raconte son quotidien en Chine. Se mettant en scène dans des histoires sincères, drôles et touchantes, il nous donne un regard neuf sur la vie dans une ville chinoise.

Poétique, contemplatif, savourez le long de ces pages magnifiquement illustrées les petits plaisirs du quotidien à coté desquels nous passons trop souvent, pris dans la course à la vie/mort. Arrêtez vous un instant, respirez, observez, laissez vous émouvoir par un couché de soleil d’hiver ou une pluie de printemps. La vie est là autour de vous !

La simplicité de cette bd est sa force et sa faiblesse, soit on se laisse porter, soit on s’ennuie vite.

Une sorte de manuel de pleine conscience en quelque sorte 🙂

Une belle façon aussi de découvrir l’éditeur Urban China qui a pour vocation de faire découvrir au public occidental le manhua, ses auteurs talentueux et la culture chinoise en général.

Soyez curieux !

Lire la suite

Tout homme est une nuit de Lydie Salvayre

Anas, professeur de français à Amboise, est atteint d’un cancer. Il quitte sa compagne avec qui la vie de malade se révèle difficile et se réfugie dans un petit village du Sud de la France. Il espère y trouver quiétude et douceur de vivre. Mais la déception est forte, car l’ accueil des villageois est très réticent. Au café des sports, seul lieu de rencontre  géré par Marcellin,   Anas ne trouve aucun interlocuteur .Un  groupe d’êtres insatisfaits et obtus y passent leur temps à boire et  échanger des propos venimeux et sans intérêt.  Ils s’indignent contre  l’ arrivée de cet étranger légèrement basané. La rencontre d’Anas avec Mina, une jeune serveuse de la région est devenue leur préoccupation quotidienne. Les habitués  tiennent des propos de plus en plus agressifs et délirants qui déboucheront sur un drame. 

Cinglant et bien écrit,  ce roman oppressant est une histoire de racisme ordinaire. Lire la suite

L’éveil du maître du donjon : Gary Gygax et la création de Donjons & Dragons

Cette BD documentaire retrace la vie de Gary Gygax et surtout comment il créa le premier et le plus célèbre jeu de rôles : « Donjons et dragons ». Lassé par les limites des jeux stratégiques de l’époque (war games), il créera un système de jeu interactif, évolutif, créatif, modulable à l’infini ; une révolution dans le monde du jeu. Toujours joué à l’heure actuelle, « Donjons et dragons » a surtout contribué à nourrir l’imaginaire et la créativité de générations entières de joueurs.

Mais qui est Gary Gygax, le mythique créateur de ce jeu de légende ?

Cette BD vous propose de découvrir ce personnage mystérieux et emblématique de la pop culture à travers le témoignage de ceux qui l’ont connu, vous plongeant dans les coulisses de la création du jeu le plus important du XXe siècle. Un hommage graphique et narratif jusque dans sa forme puisque, à l’image du jeu lui-même, L’Ascension du maître du donjon plonge le lecteur dans une aventure vécue à la première personne (à la manière du « livre dont vous êtes le héros »). Par vos choix et vos prises de décisions, VOUS jouerez le rôle des différents protagonistes de l’histoire !

Geek, anciens ou actuels jeu-de-rôlistes, néophytes, lisez cette bd, il n’est jamais trop tard pour découvrir et jouer au jeu le plus complet, le plus imaginatif, le plus libre et le plus social qu’on ait jamais inventé !

Un ancien joueur 🙂

Lire la suite

Une histoire des loups d’Emily Fridlund

Madeline, jeune fille un peu sauvage, habite avec ses parents dans des conditions un peu précaires, au bord d’un lac du Minnesota. De l’autre côté du lac s’installe une famille aisée qu’elle ne peut s’empêcher d’observer. Le père travaillant loin, Madeline se rapproche de la femme, Patra, et de son fils Paul. Petit à petit, elle entre dans la vie de cette femme solaire et de ce garçon de 4 ans d’une grande maturité. Le père, absent, est néanmoins présent dans le discours de Patra qui a beaucoup d’admiration pour lui. Madeline est sous le charme de cette famille qui lui semble tellement parfaite et différente de la sienne. Mais derrière cette apparente légèreté, on sent une tension sourde. Madeline, maitrisant peu les codes sociaux, ne se rend pas compte que quelque chose ne va pas…

Ce premier roman mêle ambiance trouble, poésie et hostilité de la nature environnante. Le point de vue tronqué de la narratrice ainsi que des allers-retours dans le temps nous dévoilent par petites touches ce drame annoncé dès la première page.
Une auteure à suivre, assurément.

Lire la suite

Descender de Jeff Lemire

Un jour, sans raison apparente, des robots gigantesques sont apparus simultanément au dessus de chacune des neuf planètes majeures constituant le Conglomérat Galactique Unifiée (CGU). Puis, sans sommation, ces « Moissonneurs » sont passés à l’attaque, provoquant des milliards de morts à travers la galaxie, avant de disparaître aussi mystérieusement qu’ils étaient apparus.
Dix ans plus tard, tandis que les êtres mécaniques sont devenus persona non grata au sein d’un univers qui se remet encore péniblement du traumatisme causé par ce massacre sans précédent, Tim-21, un petit robot à l’apparence enfantine, reprend conscience sur une colonie minière éloignée. Son réveil ne manque cependant pas d’attirer l’attention car il pourrait bien être la clé permettant d’expliquer l’origine des « Moissonneurs »…

Tim-21 deviendra vite le centre de toutes les convoitises. Recherché par plusieurs factions (résistance robotique, chasseurs de primes, racailles mécaniques), il devra fuir sans savoir à qui faire confiance, que croire et découvrir par lui même qui il est réellement et quel rôle il a à jouer dans tout cela.

Un univers SF intéressant, personnages attachants sans tomber dans les stéréotypes affectifs, les longueurs sont évitées et chaque tome apporte une nouvelle clé à l’histoire.

Lire la suite

La beauté des jours de Claudie Gallay

Jeanne travaille à la poste et vit avec son mari, Rémy, depuis de longues années dans leur petite maison du Nord de la France. Ses filles ont vingt ans et quittent peu à peu le nid familial. Elle est très attachée au quotidien, à la répétition des gestes, des faits, des petites choses… Pourtant, Jeanne aime glisser un peu de fantaisie dans sa routine et donner une place au hasard. Elle est ainsi une grande admiratrice de l’artiste serbe Marina Abramović, une performer qui étudie et repousse les frontières du potentiel physique et mental. A travers elle, notre héroïne s’interroge sur ses limites, ses peurs…

L’écriture toute en finesse et délicate de Claudie Gallay sublime le bonheur ordinaire. Un roman qu’on aimerait qui ne se termine jamais !

Lire la suite

Mister Wonderful de Daniel Clowes

Marshall, antihéros par excellence, célibataire introspectif et grisonnant, s’apitoie sur son sort et sur celui de l’humanité. Il attend Nathalie dans un bar, avec qui un couple d’amis bienveillants lui ont arrangé un rendez-vous. Nathalie finira par arriver et Marshall achèvera de se torturer afin de ne pas passer à côté de «l’être humain le plus génial ayant jamais existé», la compagne idéale de ses petits-déjeuners dominicaux fantasmés ».

Subtilité et finesse des sentiments humains, simplicité graphique ; une histoire d’amour banale, universelle mais qui nous rappelle que dans « histoire d’amour » il y a le mot/sentiment « amour ».

Lire la suite

Les Bourgeois d’Alice Ferney

Alice Ferney nous conte, dans ce magnifique roman, l’évolution d’une famille française, bourgeoise, catholique et conservatrice de l’aube du vingtième siècle à nos jours. Cette chronique familiale retrace, avec finesse, les destins des personnages au sein de l’Histoire en marche. Elle va sans cesse du singulier au collectif et jette un regard lucide sur les erreurs politiques mises en lumière par le passage du temps.

Le maillage du roman est constitué par une mosaïque de souvenirs attachants des dix enfants de Henri et Mathilde Bourgeois …une saga qui s’étend sur tout le vingtième siècle. Le style est classique, vivant et ample. La romancière nous entraîne dans la ronde des naissances, des mariages et des morts, nous laissant un arrière-goût de nostalgie devant le caractère éphémère de toute chose.

Lire la suite

Le tardigrade de Pierre Barrault

Le tardigrade de Pierre Barrault est un roman déroutant, où il est question de tardigrade, mais surtout de tout autre chose. Mais qu’est-ce qu’un tardigrade, me direz-vous ?

C’est un animal, microscopique créature mesurant environ 1 mm, qui propose au lecteur une visite tel un agent immobilier dans les divers appartements de son immeuble.
On y découvre le monde tel qu’on ne l’a encore jamais vu, c’est à la fois rafraîchissant et déconcertant : les amis que l’on invite sont irrémédiablement aspirés par le vide s’ils ont le malheur de se rendre sur le balcon, les panneaux de signalisation ne sont pas toujours pris au sérieux, les boulangers vendent des branches mortes en assurant que c’est du pain, et en cas de coupure d’eau, il faut pleurer sous la douche pour pouvoir se rincer.

De petits chapitres, de petits paragraphes liés au fait de la taille de la créature ?
Pierre Barrault décoche l’hyperbole, l’hypothèse, l’aphorisme, la tautologie, le non-sens, le paradoxe, les superlatifs, le sens des contraires et ses oxymores pour faire mouche à chaque phrase.

Pour ceux qui aiment Henri Michaux, Boris Vian, Topor.
Une petite réserve, néanmoins : n’espérez pas trop en apprendre sur le tardigrade.

Lire la suite

Patricia de Geneviève Damas

Belle histoire d’amour entre une jeune femme française, bien installée dans la vie, et un réfugié centre-africain, sans-papier.

Le roman aborde avec intelligence le thème des traversées, des bateaux chavirés et des noyades de migrants.

Geneviève Damas évoque les familles séparées et l’attente insoutenable, douloureuse, coupable, de celui qui est venu « en avance »,  laissant femme et enfants au pays.

Une écriture limpide, simple et sans pathos. Lire la suite

Poésie du gérondif : vagabondages linguistiques d’un passionné de peuples et de mots de Jean-Pierre Minaudier

Voici un ouvrage remarquable, dont le sujet est (presque) entièrement repris dans son titre à rallonge. L’auteur y traite de sa passion pour les grammaires des langues les plus diverses, parfois les plus inconnues et les plus curieuses, mais également pour les grammaires en tant que livres de collection. Il nous parle de tout cela avec érudition, mais aussi avec un humour ravageur. Le plus curieux est qu’il n’est pas linguiste, qu’il ne les parle pas ces langues et qu’il ne les étudie pas vraiment non plus, mais il collectionne, il voyage, il rêve.

Monsieur Minaudier est un original, un poète, un vrai, et il le revendique ! Dans son livre, il nous offre un accès à son monde, à ses passions et à sa liberté, et ça fait un bien fou !

Lire la suite