Le chapeau de Tétragonie de Benoît Fourchard – 2016

Henri, timide et souvent dans la lune, rêve de connaître SON nom. Comment s’appelle-t-elle, cette jolie rousse aux yeux verts qu’il croise à l’école et qui fait battre son cœur ? Un jour, sur le trottoir, Henri trouve un chapeau assez élégant et qui semble sortir tout droit d’une autre époque. « Regarde à l’intérieur Henri ! » dit une voix féminine à côté de lui. C’est ELLE, son amour secret ! « Si tu trouves à qui appartient ce chapeau, je te dis comment je m’appelle … ». Sans hésitation, Henri se met à la recherche du mystérieux propriétaire du chapeau. Une quête qui l’emmènera jusqu’à un pays inconnu : la Tétragonie.

Entre rêve et réalité, voici un roman très agréable à lire. Les personnages, attachants et drôles à fois, évoluent dans un monde un peu fantastique et surréaliste où les épinards et les ragondins sont rois. Un petit bijou à lire dès 9 ans.

Kamakura diary d’Akimi Yoshida – 2013-2015

Trois sœurs, au caractère très différent, apprennent la mort de leur père. Abandonnées par ce dernier alors qu’elles étaient encore des enfants, les trois filles ne semblent pas éprouver de la tristesse. Au contraire, c’est plutôt la colère qui fait surface à l’annonce de cette nouvelle. Aux funérailles, elles rencontrent Suzu, leur demi-sœur dont elles ignoraient totalement l’existence. Orpheline, les trois sœurs lui proposent de venir vivre avec elles.

Voici une très belle histoire, sans nécessairement beaucoup de rebondissements, mais on aime car c’est la vie, tout simplement. Si vous souhaitez découvrir cette petite pépite, la série en 7 volumes se trouve en section ados.

Pour les personnes intéressées par les mangas « tranches de vie », n’hésitez pas à demander d’autres titres aux bibliothécaires. Nous avons notamment « Une sacrée mamie » ou encore « Un coin de ciel bleu ».

Chaussette de Loïc Clément et Anne Montel – 2017

Connaissez-vous Chaussette ? Merlin, un petit garçon du quartier, la connaît très bien. Il s’agit de sa vieille voisine, qui est toujours accompagnée de son chien Dagobert. Ces deux-là sont d’ailleurs inséparables ! Pourtant, un matin, Chaussette sort seule sans son compagnon à quatre pattes. Elle semble ailleurs et un peu triste. Encore plus étrange, Chaussette se met à voler des petits gadgets chez les commerçants du coin. Serait-elle devenue « plectomane » ? Merlin décide de suivre discrètement Chaussette pour percer son secret.

Voici un très beau récit que nous proposent Anne Montel et Loïc Clément, les auteurs du « Temps des mitaines ». Un thème difficile y est abordé mais très tendrement : la perte d’un être cher et par extension le deuil. Le dessin, très doux, vaut également le détour. À découvrir en section jeunesse (rayon des bandes dessinées « one shot »).

La Passe-Miroir de Christelle Dabos

La Biblio XL vous recommande vivement cette tétralogie, écrite par Christelle Dabos. Celle-ci vous emmènera dans un univers à couper le souffle !

Ophélie, une jeune fille vivant sur l’arche d’Anima, possède deux dons. Tout d’abord, elle est Liseuse, c’est-à-dire, qu’elle peut lire le passé des objets simplement en les touchant. Ensuite, elle peut également traverser les miroirs, ce qui est pratique pour voyager et passer d’un endroit à un autre. Promise en mariage arrangé à Thorn, un homme que tout, ou presque, laisse de glace, notre héroïne se retrouve rapidement projetée au cœur d’intrigues dangereuses. Fraîchement arrivée à la Citacielle, Ophélie devra se faire très discrète sous les traits de Mime, sa couverture … N’en disons pas plus, à vous de traverser les miroirs avec Ophélie pour connaître son destin fabuleux !

Aux premiers abords, on pourrait penser qu’il s’agit d’une saga où règne une histoire de cœur assez typique mais détrompez-vous! Les relations complexes, voire conflictuelles, entretenues par Ophélie et Thorn s’inscrivent dans un récit captivant et addictif. L’auteur créé un monde envoûtant où se côtoient des personnages dotés de pouvoirs surnaturels, ce qui ravira les fans d’Harry Potter ! L’univers d’Ophélie, inspiré de la mythologie, ainsi que les intrigues de cour sont des éléments qui tiennent le lecteur en haleine et rendent la saga « plus adulte ».

On pourrait penser qu’une telle série perdrait de son souffle au fil des tomes. Détrompez-vous ! Impossible de décrocher et de ne pas s’attacher à notre l’héroïne, Ophélie, têtue. Il faut néanmoins accepter l’idée que le premier des trois tomes déjà sortis plante le décor et de ce fait, moins riche en rebondissement. Quant au deuxième tome, celui-ci est passionnant du début jusqu’à la fin et le troisième opus pose un certain nombres de questions dont nous aurons réponse par la suite.

À consommer sans modération, surtout cet été !

Coup de cœur BD mars 2017

No longer heroine / Momoko Kôda, Delcourt, 2013-

Vous en avez assez des héroïnes de shojo* parfaites ? Plongez-vous alors dans la lecture de « No longer heroine » ! Ce manga met en scène Hatori, une jeune fille rêvant d’être l’héroïne de sa propre histoire d’amour … qui n’a hélas pas encore commencé ! Pourquoi donc ? Car l’homme de ses rêves et meilleur ami, Rita, est un incorrigible coureur de jupons. Indifférente à ces idylles éphémères, Hatori commence à s’inquiéter quand Rita se met en couple avec Adachi, l’intello de la classe. Refusant d’être reléguée au second plan, notre anti-héroïne se laisse aller aux pires mesquineries pour conquérir le cœur de Rita.

Bien que l’on retrouve les mêmes schémas présents dans beaucoup d’autres shojo (triangle amoureux, amour non réciproque etc.), « No longer heroine » apporte quelque chose de nouveau en mettant en scène un personnage principal détestable et attachant à la fois. Hatori est une adolescente assez complexe qui passe d’une émotion à une autre très rapidement, ses expressions du visage étant représentées d’une manière assez humoristique! Enfin, l’auteur fait également beaucoup de clins d’œil à d’autres mangas comme « Strobe edge » ou « Ashita no Joe », ce qui n’est pas pour déplaire.

*Le shojo est un type de manga qui cible plus particulièrement les jeunes adolescentes

Coup de cœur BD juin

Nora / Léa Mazé, les Éditions de la Gouttière, 2015nora_lea_maze_gouttiere

Le temps de terminer leur déménagement, Nora est confiée à son oncle par ses parents. Au début, Nora n’est pas très enthousiaste à l’idée de rester seule à la campagne mais le temps passant, elle commence à apprécier son séjour. Accompagnée du chat Minette, elle joue près d’un arbre où elle peut observer une vieille voisine. Pourquoi cette vieille personne vit-elle seule ? Est-ce parce qu’elle n’a jamais trouvé d’amoureux ? Et si son amoureux n’était jamais né ? Nora décide d’enquêter.

« Nora » est une bande dessinée émouvante qui dégage beaucoup de douceur tant par les dessins en sépia que par les thèmes qui y sont abordés. L’auteure tente de donner des réponses aux « grandes » questions des enfants : c’est quoi « La Moure », pourquoi fait-on la guerre, pourquoi meurt-on… ? Cette histoire, qui convient aux petits ainsi qu’à ceux qui souhaitent retrouver leur âme d’enfant, est à lire absolument !

Coup de cœur BD mai

Supers / Frédéric Maupomé  & Dawid, les Éditions de la Gouttière, 2015

supersUne nouvelle série débarque à la Biblio XL : « Supers » ! Ayant été abandonnés sur Terre par leurs parents, Mat, Lili et Benji vivent seuls et essaient de mener une vie normale. Pourtant, avoir une vie sans encombre, ce n’est pas toujours facile quand on est doté de pouvoirs surnaturels ! La tentation de les utiliser pour résoudre certains problèmes est grande mais Mat est toujours là pour rappeler à l’ordre son petit frère et sa petite sœur.

Coups de cœur BD mars

A silent voice / Yoshitoki Oima, Ki-oon, 2015

A_Silent_Voice_tome_1Shoko Nishimiya est une jeune fille malentendante, fraîchement arrivée dans une nouvelle école. Malgré ses efforts pour s’intégrer et se faire des amis, elle fait l’objet de moqueries de la part de ses camarades de classe et subit plus particulièrement les persécutions d’un élève : Shoya Ishida. Les brimades se multiplient jusqu’au jour où la mère de Shoko décide de porter plainte auprès de l’établissement scolaire. Pour Shoya Ishida, la situation se gâte. Ses amis, qui riaient de ses mauvaises plaisanteries, se liguent contre lui et l’accusent. Le garçon, qui passait la plupart de son temps à martyriser Shoko, passe du statut de bourreau à celui de victime. Quelques années plus tard, Shoya Ishida décide de retrouver Shoko pour lui présenter des excuses. Afin de mieux communiquer avec elle, il apprend la langue des signes. Ce manga fort en émotions vous est vivement conseillé ! À lire à partir de 13 ans.


Hilda et le chien noir / Luke Pearson, Casterman, 2015

hildachiennoir_couvHilda est une petite fille aux cheveux bleus toujours accompagnée de son animal de compagnie Brindille. Encouragée par sa maman, Hilda rejoint la troupe des scouts « les Moineaux » de la ville de Trollbourg. Bien que la petite fille est censée se consacrer à ses activités de scouts, Hilda est distraite par les rumeurs concernant « La Bête », un monstre noir géant qui kidnappe et dévore les habitants ! Hilda remarque également que les esprits domestiques appelés « Nisses » sont tous bannis des maisons des habitants de Trollbourg. Y aurait-il un lien entre les deux affaires ? La BiblioXL vous recommande vivement cette nouvelle bande dessinée remplie de situations et de créatures fantastiques. À savourer dès 9 ans.