Tous les héros s’appellent Phénix de Jérémie Royer d’après Nasatia Rugiani

Tous les héros s’appellent Phénix est un roman de Nastasia Rugani édité à l’école des loisirs. Rue De Sèvres vient d’adapter ce roman en BD, une bonne occasion pour vous parler de ce récit !

Tous les héros s’appellent Phénix, c’est l’histoire de Sacha et de sa grande-sœur, Phénix. Elles vivent dans une petite maison au bord d’un lac. Leur père est absent depuis environ un an et leur mère est régulièrement absente à cause de son travail. Un soir, après l’école, alors que les deux sœurs rentrent à pieds, une voiture les dépasse puis s’arrête. La route à faire est encore longue et Phénix explique à sa sœur qu’il n’est pas prudent de monter dans le véhicule d’un inconnu… Heureusement, il ne s’agit pas d’un inconnu mais du professeur principal de Phénix. Celui-ci propose de ramener les filles chez elles puis va petit à petit se rapprocher de la famille jusqu’à démarrer une relation avec la maman et s’installer dans la maison près du lac.

Si le professeur a, au départ, l’air d’être une personne adorable et bien sous tous rapports, la vie à la maison du lac va, graduellement, devenir de plus en plus difficile pour les filles.

Le roman comme la BD sont poignants et nous remuent au plus profond. C’est un cauchemar que nous lisons et nous tremblons pour les héroïnes.

J’avais lu le roman il y a plusieurs années et celui-ci m’avait laissé un souvenir très fort, sans pour autant que je puisse me rappeler des détails. La bande dessinée m’a donc permis de me rafraichir les idées et de me replonger dans ce récit captivant. Si, évidemment, la bande dessinée est plus courte et que des concessions ont dû être faites dans le récit, je trouve toutefois l’adaptation fidèle et vous conseille la lecture tant du roman que de la BD !

Noémie

Lire la suite

Signé poète X, Elizabeth Acevedo

Noémie a lu le roman Signé poète X. Elle en a parlé à tou·te·s ses collègues, dans un #BibEnLive (ici) et à chaque personne qui la croisait… Il était donc temps qu’elle vous écrive une critique à ce sujet !

Xiemna est une adolescente de 15 ans, tiraillée entre sa vie à la maison et sa réalité à l’école. Chez elle, elle vit avec une mère très croyante qui l’étouffe, avec son frère jumeau et son père qui depuis qu’il a des enfants marche droit. A l’école, Ximena subit insultes et gestes déplacés et se révolte à coups de poings.
Écrire est la seule chose qui apaise l’héroïne. Celle-ci va rencontrer une professeure qui va lui parler de slam et lui permettre de tester. Une rencontre qui changera sans aucun doute la vie de Ximena… et un roman poignant, fort et en vers libres.

Ce roman parle de tant de sujets, avec force et lucidité. Il est pour moi dans la lignée de ces romans sortis ces dernières années dans lesquels les héroïnes ont un vrai pouvoir et une vraie voix. C’est un roman pour ados mais la voix et la force de celui-ci plairont aussi aux adultes !

Lire la suite

A travers de Tom Haugomat

Tom et Noémie ont lu A travers de Tom Haugomat, édité chez Thierry Magnier… Et ils ont beaucoup aimé ! Tom a donc décidé de vous en parler 🙂

Une BD sans texte qui vous laissera sans voix !
C’est la vie d’un gamin qui voulait devenir astronaute … Des couleurs pour remplacer les mots, chaque page est un tableau, elle se déguste comme on mange un mille feuilles.
Ce n’est pas une BD (un roman graphique peut être), son auteur n’est pas un auteur de bd (il vient de l’animation) et pourtant c’est bien plus qu’une bd !
Vous l’aurez deviné, j’ai aimé 🙂

Lire la suite

Le Berger de l’avent de Gunnar Gunnarsson

Eric a lu Le Berger de l’avent de Gunnar Gunnarsson (éd. Zulma poche 2019; 1er parution en 1936), voici ce qu’il en dit !

Voici un livre court, très dense et très intense. L’histoire, simple et très belle de l’ascension d’une montagne par un berger ou plus exactement d’une « trinité » formée d’un homme, d’un bélier et d’un chien – cette notion ici ne s’expliquera que par la lecture du roman –  partis rechercher des moutons égarés au plus dur de l’hiver islandais. Seule leur expérience et leur amitié indéfectibles permettront aux trois compagnons d’affronter cette nature tellement rude, gigantesque, tumultueuse. Ce voyage, vécu par le berger comme un pèlerinage (l’ayant déjà fait 26 fois), est emprunt, en mode païen, d’un souffle religieux et philosophique quasi biblique. Ode à la nature sauvage, à la fidélité et à la solidarité (il aide au passage d’autres bergers) ce petit livre aurait inspiré Hemingway pour « le vieil homme et la mer »

Lire la suite

Moi et les aquaboys de Nat Luurtsema

Lou et sa meilleure amie, Hannah, sont prêtes : depuis toutes petites, elles suivent un entraînement intensif de natation. Cet été, elles vont se qualifier pour les jeux olympiques. Enfin, ça, c’est la théorie. Car, en pratique, si Hannah est bel et bien qualifiée, Lou, elle, rate la sélection. Cette dernière doit donc faire sa rentrée des classes dans une configuration bien différente de celle imaginée. Elle se retrouve seule, dans un lycée où elle se connaît personne et, hors de l’eau, elle ne se sent pas vraiment à l’aise. Elle va vite faire la connaissance de trois garçons qui ont un but : être sélectionnés pour l’émission incroyable talent. Et ces garçons, dont le projet est un peu fou (ou totalement barré, à vous de voir), ont besoin de Lou.

Lire la suite

Moi et ma bande. Zélie et moi de Thomas Scotto et Cathy Ytak

Avec ce petit livre, ce sont deux histoires pour le prix d’une ! D’un côté, celle de Matéo et de sa bande de copains : sept personnes pour rigoler, faire des défis, marcher en ligne dans la rue !

Quand on retourne le livre, c’est l’histoire de Yannis. Il aime bien Zélie, la sœur de Matéo, mais pas trop le remue-ménage de cette bande bruyante.

Au final, on a deux histoires d’amitié qui s’entremêlent.

Parfait pour les lecteurs qui n’osent pas encore se lancer dans de grands romans mais aussi pour les autres !

Lire la suite

Le jour des premières fois : Mouettes & cie de Marie Colot

Mademoiselle Coline, l’institutrice d’Elvis, n’en revient pas : sur 17 élèves, 16 n’ont jamais vu la mer. Toujours de bonne humeur et dotée d’une excellente volonté, elle organise donc une journée à la Mer du Nord. Destination : Blankenberge !

Sur place, les enfants ne partagent malheureusement pas l’engouement de leur institutrice… Elvis est le premier à être déçu : « On a fait tout ce chemin pour ça : du gris, du très gris et encore du gris ». Aussi, à la Mer du Nord, il n’y a pas de dauphin et encore moins des requins, pourquoi alors se déplacer ? La lecture de roman est fluide, l’histoire est entrecoupée de dialogues drôles et d’illustrations qui font leur petit effet. À lire tout seul dès 8 ans ou pourquoi pas en classe dès la rentrée scolaire ?

Lire la suite

Les voisins d’Einat Tsarafati

Une petite fille habite un immeuble de sept étages. De palier en palier, elle décèle des indices devant chaque porte qui lui permettent de supposer qui vit derrière. Elle imagine des univers complètement fous et excentriques : des brigands collectionneurs de trésors de pharaons, un vieux chasseur, une famille d’acrobates, un vampire…Une fois revenue chez elle, sa famille lui semble ennuyeuse. Mais la nuit arrivée, son imagination peut reprendre le dessus!

Très bel album à lire dès trois ans et bien au-delà. Il alterne des doubles pages dépouillées d’une part et foisonnantes de détails et de couleurs lorsqu’il s’agit d’évoquer les appartements rêvés.

Lire la suite

Loup gris et la mouche de Gilles Bizouerne et Ronan Badel

Voici donc là un bien drôle de loup ! Il zozote, il gigote et s’emberlificote ! Mais quelle mouche l’a piqué ? Il n’a jamais une seule bonne idée pour en rattraper une autre. Maladroit, un peu benêt mais volontaire, il va tout faire pour satisfaire le chef de meute et s’intégrer sans encombre. Mais quel chemin devra-t ’il parcourir pour en arriver là !

Drôle et attachant on l’adopte sans hésiter !

Une histoire rigolote et pleine de rebondissements, si bien écrite qu’on adore la raconter à haute voix maintes et maintes fois !

Lire la suite

Le labyrinthe des esprits de Carlos Ruiz Zafón

A travers un kaléidoscope d’histoires, de personnages, de lieux à l’atmosphère unique, l’auteur  parvient  , au fil  de ces  840 pages,  à faire se rejoindre tous les chemins  afin de conclure magistralement sa série du « Cimetière des livres oubliés »,  entamée il y a 9 ans avec L’ombre du vent (et le succès que l’on sait)

Mention spéciale ici, pour le personnage d’Alicia (clin d’œil explicite à celui de Lewis Carroll) qui illumine de son feu obscur ce dernier épisode.

Après un tel retour sur l’histoire récente de l’Espagne et son cortège de ténèbres (dont le côté fantastique du récit gomme un petit peu l’horreur) on est étonné, mais finalement charmé, par cette fin presqu’idyllique  où les générations se retrouvent et où se lèvent les secrets.  Barcelone gardera désormais toujours l’ombre de…  Zafón !

Lire la suite

Tor et les garnements de Thomas Lavachery

On avait découvert Tor dans Tor et les gnomes. Dans le troisième volume de la série, notre héros nordique se voit charger par son ami Borigh-Borigh de garder Luztigh, un bébé troll pendant quelques jours. Or il n’a pas beaucoup de temps, car il doit participer à la préparation de l’arrivée du plus célèbre acteur du royaume. Il confie alors le trollion à son père et à son oncle. Il va se révéler plein de ressources étonnantes…Cette aventure de Tor, drôle et dépaysante, est ponctuée d’illustrations agréables et pleines d’humour.

Lire la suite

Un p’tit coin de parapluie de Davina Bell et d’Allison Colpoys

Si vous aimez les livres tendres plein d’amour et le beau graphisme cet album est forcément fait pour vous !

Notre enfance est parsemée de petites frayeurs et de grandes trouilles, alors rien de tel qu’un p’tit coin de parapluie pour s’y réfugier, grandir et se rassurer.

Au revoir cauchemars et dent perdue, grâce à nos parents, rien ne vaut d’être aimé sous un p’tit coin de parapluie !

 

Lire la suite

Eveiller ses enfants à la nature… même en ville de Scott D. Sampson

Les enfants d’aujourd’hui sont devenus une génération « d’intérieur », ils passent plusieurs heures par jour devant les écrans. Les responsables ? L’urbanisation, les nouvelles technologies, la peur du danger, de l’inconnu ? Le résultat : une montée en flèche du surpoids et des troubles de l’attention. Les études scientifiques montrent que la nature favorise le développement intellectuel et émotionnel de l’enfant, qu’elle améliore l’estime de soi, réduit le stress, augmente la créativité, stimule les sens… L’aurions-nous oublié ?  Oublié l’enfant-aventurier que nous avons été ? 

Dans ce livre l’auteur propose une mine d’idées, de jeux et d’astuces pour découvrir et aimer la nature : partir à la recherche d’un espace vert, cultiver un mini-potager, organiser des clubs de nature avec des voisins, prendre conscience que la nourriture vient de la nature, sortir le soir pour regarder le ciel, etc.  Leur montrer que la nature est belle, c’est leur donner envie de la préserver !

Lire la suite

Smile de Roddy Doyle

Certains se souviennent  de ce succès de la fin des années 80 (-début 90) : la trilogie de Barrytown – qui fut adaptée au cinéma (The Commitments, The Van, etc) – et ces moments hauts en couleur, ayant toujours leurs racines dans le milieu prolétaire irlandais.

N’ayant plus rien lu de l’auteur depuis l’époque, j’étais curieux … J’ai été un peu déçu durant une partie du livre, même si quelque chose m’intriguait dans cette histoire de ce type un peu perdu et déraciné qui vit avec une vedette montante  et retrouve ses anciens « copains » (qui n’en sont en réalité pas) dans le quartier de son adolescence.

Dans l’Irlande hyper catholique de l’époque, notre héros, journaliste à la petite semaine dit haut et fort certaines choses que beaucoup ne veulent pas (encore) entendre …    j’ajouterai seulement que la fin surprend plus.

 

 

Lire la suite