Résonance (MAO) – Ateliers mensuels

Atelier mensuel de musique assistée par ordinateur:

Pour faire suite à 3 années d’ateliers réguliers portant sur les joies de la création musicale et l’édition audionumérique mutualisée (60 participants), la bibliothèque d’Ixelles propose dès la rentrée 2016 des ateliers mensuels permanents. L’idée est donc de proposer pour les nouveaux arrivants, une initiation, de quoi démarrer sans stress, et pour les habitués, poursuivre les échanges créatifs.

C’est donc un atelier/laboratoire qui se veut donc un lieu invitant à l’échange de savoir entre tous, le matériel suivant est à disposition: une table de mixage 12 entrées, 2 HP KRK, 10 pc équipé de Linux (distribution KXstudio), un synthétiseur monophonique Arturia MicroBrute . Lire la suite

Barcelona de Daniel Sanchez Pardos – 2016

Nous sommes en 1874. De retour d’Angleterre, Gabriel Camarassa, sa sœur et ses parents viennent se réinstaller à Barcelone. Le père Camarassa dirige un grand journal à sensation, le fils, Gabriel, entame des études d’architecte. C’est à l’école que celui-ci va faire la connaissance de Gaudi et devenir son ami. Accompagnés de la mystérieuse autant qu’inquiétante Fiona Begg, illustratrice au journal du père, les deux compères sont mêlés à une série d’intrigues qui les mènera dans les bas-fonds de la ville. On se situe dans un registre compris entre L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón et une aventure à la Dumas, le tout dans la Barcelone de l’époque, en plein boom économique, industriel et politique. Sur ce chapitre,  l’on émettra quelques réserves : on aurait aimé une trame historique plus forte. Antoni Gaudi, pour sa part est un personnage étrange, qui semble mêler dans des affaires douteuses, on se demande bien s’il peut avoir un quelconque rapport avec le bâtisseur de la Sagrada Familia et autres architectures géniales qu’on connaît… En définitive, le roman fonctionne bien et on se laisse emmener par les mystères de cette aventure, dont la grande héroïne est bien sûr… Barcelone !

Super lion de Philippe Jalbert

Connaissez-vous le héros le plus charismatique qui soit? Non? Alors, venez découvrir l’histoire de Super lion ! Cet album, pour petits, est conçu sous forme de devinettes. Sur une page se trouve une question, sur l’autre un petit trou qui donne un indice. Grâce à ce système, la lecture est très dynamique et les enfants ont beaucoup de plaisir à connaître les aventures de Super lion.

À lire dès la maternelle.

Comment reconnaître les dragons de Véronique Cauchy et Lili la baleine

Ce manuel est essentiel à toute personne n’ayant jamais croisé de dragon dans la vie ! A l’aide de Tout-feu-tout-flamme, un immense dragonneau, ce livre met en lumière les principales caractéristiques de cet animal. Plus moyen de se tromper ! Et si les caractéristiques citées vous font penser à une autre espèce, c’est peut-être normal…

Un album rigolo dès 5 ans.

Till l’espiègle et les musiciens de Philippe Lechermeier et Gaëtan Dorémus

Cette histoire, ou devrions-nous dire aventure, quoi que plutôt comédie incroyable, nous raconte la rencontre du jeune Till (anti-héros impertinent et drôle) avec une troupe de musiciens de pacotille. Ces derniers, forts intéressés par sa monture, décident de lui jouer un tour cocasse. Pour pouvoir profiter de son cheval, les musiciens embarquent Till dans leur bande et lui offre une bien drôle de flûte. Que va-t-il lui arriver ? Quels personnages va-t-il rencontrer sur son chemin ? Des rimes, du rythme et des fous-rires au programme ! Roman à lire dès 7 ans.

Tu ne sais rien de l’amour Mikaël Ollivier

Une nuit, Nicolas se réveille en sursaut suite à un cauchemar. Le temps de se remettre de ses émotions, celui-ci vérifie ses e-mails et en voit un de sa mère. L’objet du mail :Malina. Nicolas et Malina se connaissent depuis toujours. Ils ont été voisins, amis puis amoureux et s’ils se voient moins ces derniers temps c’est simplement parce qu’ils sont devenus adultes. Pourquoi la mère de Malina lui envoie-t-elle ce mail ?

Dans son dernier roman, Mikaël Ollivier nous balade dans la vie de Nicolas. Celui-ci ne lira pas son mail tout de suite et son quotidien de jeune adulte se mêlera ce jour-là à ses souvenirs. Son enfance, son adolescence, c’est l’histoire d’une famille entière qui se déroule sous nos yeux parfois embués. Nous découvrons le rapprochement de Malina et de Nicolas en spectateur attentifs puis revenons à un Nicolas adulte qui se promène de nuit pour se calmer. On découvrira les réussites, les échecs et les petits mensonges d’une famille somme tout normale. Puis, enfin, nous saurons ce que ce fameux mail contient et toutes les hypothèses formulées se révèleront fausses !

Tom, chasseur de fantômes de Cornelia Funke

Quand Tom se retrouve dans la cave nez à nez avec un fantôme, il prend ses jambes à son cou. Heureusement pour lui, une amie de sa grand-mère va lui donner des astuces pour s’en débarrasser. Armé de courage, il s’en va l’affronter, mais le fantôme lui apprend qu’il a été chassé de son habitation par un autre fantôme. Il va falloir faire preuve de perspicacité et d’audace pour permettre au fantôme de Tom de retrouver son ancienne demeure.

Frissons et rires sont au rendez-vous dans ce roman très mouvementé. A partir de 9 ans.

Coup de cœur BD mars 2017

No longer heroine / Momoko Kôda, Delcourt, 2013-

Vous en avez assez des héroïnes de shojo* parfaites ? Plongez-vous alors dans la lecture de « No longer heroine » ! Ce manga met en scène Hatori, une jeune fille rêvant d’être l’héroïne de sa propre histoire d’amour … qui n’a hélas pas encore commencé ! Pourquoi donc ? Car l’homme de ses rêves et meilleur ami, Rita, est un incorrigible coureur de jupons. Indifférente à ces idylles éphémères, Hatori commence à s’inquiéter quand Rita se met en couple avec Adachi, l’intello de la classe. Refusant d’être reléguée au second plan, notre anti-héroïne se laisse aller aux pires mesquineries pour conquérir le cœur de Rita.

Bien que l’on retrouve les mêmes schémas présents dans beaucoup d’autres shojo (triangle amoureux, amour non réciproque etc.), « No longer heroine » apporte quelque chose de nouveau en mettant en scène un personnage principal détestable et attachant à la fois. Hatori est une adolescente assez complexe qui passe d’une émotion à une autre très rapidement, ses expressions du visage étant représentées d’une manière assez humoristique! Enfin, l’auteur fait également beaucoup de clins d’œil à d’autres mangas comme « Strobe edge » ou « Ashita no Joe », ce qui n’est pas pour déplaire.

*Le shojo est un type de manga qui cible plus particulièrement les jeunes adolescentes